- Sputnik Afrique, 1920
Zone de Contact
Vous aimez la géopolitique mondiale? Zone de Contact vous fait monter sur le ring pour observer de près le combat mondial.

Chef d’un parti français: l'UE et l'Otan servent à l'asservissement de l’Europe aux USA

Chef d’un parti français: l'UE et l'Otan servent à l'asservissement de l’Europe aux USA
S'abonnerTelegram
Les pays de l’Otan se sont accordés sur un renouvellement du soutien à l’Ukraine. Pourquoi l’Alliance préfère-t-elle poursuivre sur cette voie plutôt que de trouver une issue diplomatique au conflit? François Asselineau, homme politique français, donne son analyse dans Zone de Contact.
Il y a beaucoup de cynisme derrière les agissements de l’Otan et son avancement vers les frontières russes, estime François Asselineau, président du parti français UPR.
"Beaucoup de gens y trouvent un intérêt. Pour les États-Unis d’Amérique, ça permet de couper de plus en plus l’Union européenne, en particulier l’Allemagne et la France, de la Russie pour affaiblir les économies de l’Union européenne", déplore l’homme politique.
Et d’expliquer que "l'Ukraine est un pays factice et fragile. Les USA ont essayé de jouer sur cette fragilité, pour mener la révolution du Maïdan, imposer à Kiev un régime qui soit favorable aux intérêts américains".
François Asselineau s’est penché également sur les accusations de Dmitri Medvedev, ex-Président russe, à l’encontre de l’Alliance atlantique. D'après l’homme politique russe, l'Otan est une "entité criminelle" qui doit être dissoute.
"Lorsque Medvedev dit ceci, il ne fait que redire ce qu’avait dit le Président français Charles de Gaulle en 1966, lorsqu’il avait fait sortir la France du commandement militaire intégré de l’Otan. Il avait dit en confidence à Alain Peyrefitte, son ministre (…), que lorsque le communisme s’effondrera en URSS, l’Otan disparaîtra."
Toutefois, M.Asselineau souligne que de Gaulle n’avait pas vu venir ce qu’il s’est passé ensuite: un asservissement de plus en plus total des pays européens vis-à-vis de Washington. Résultat, l’Alliance, qui aurait dû se dissoudre après la chute de l’URSS, a subsisté et Washington en a profité pour avancer encore plus ses pions vers l’est, comme le rappelle François Asselineau:
"Au lieu de faire preuve d’une certaine clémence et d’une certaine ouverture vis-à-vis de l’Union soviétique et des pays socialistes qui étaient en plein effondrement au début des années 1990, les États-Unis en ont profité pour pousser leur avantage encore plus".
Et de conclure: "l'UE et l'Otan sont les deux faces d'une même médaille qui est celle de l'asservissement du continent européen à la puissance des États-Unis".
Pour plus de détails, écoutez le podcast de Zone de Contact!
► Vous pouvez écouter ce podcast aussi sur les plateformes suivantes: Apple PodcastsGoogle PodcastsCastbox
► Écoutez tous les podcasts de Zone de contact
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала