- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

Téhéran dit n’avoir reçu "aucune preuve" de l’utilisation de ses drones en Ukraine

© AP Photo / Vahid SalemiDrapeau iranien, Téhéran
Drapeau iranien, Téhéran - Sputnik Afrique, 1920, 23.11.2022
S'abonnerTelegram
Jusqu'à présent, la partie ukrainienne n’a communiqué aucun justificatif confirmant que des drones achetés par Moscou à Téhéran étaient utilisés lors de l’opération militaire spéciale russe, a assuré le chef de la diplomatie iranienne.
Dans le cadre d’une coopération en matière de défense, Téhéran a bien fourni à Moscou un "très petit" nombre de drones de combat, environ 11 mois avant le début de l’opération militaire spéciale russe en Ukraine, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian.
Il a toutefois nié que la partie russe se serve de ces appareils contre l’armée ukrainienne.
"À ce jour, nous n'avons reçu aucune preuve de la part de l'Ukraine confirmant l'utilisation de drones iraniens dans le conflit", a tenu à souligner M.Amir-Abdollahiancité par l’agence IRNA.

Accusations occidentales

Les pays occidentaux accusent l'Iran de fournir à la Russie des drones qu'elle utilise dans son opération militaire. Moscou et Téhéran rejettent ces allégations.

Le 7 novembre, M.Amir-Abdollahian avait déclaré à Sputnik avoir proposé à son homologue ukrainien de présenter à Téhéran, lors d’une réunion organisée dans un pays européen, des documents confirmant l’utilisation par la Russie de drones iraniens en Ukraine. Or, les Ukrainiens ont, selon lui, renoncé à y participer au tout dernier moment.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала