L'acte de sabotage sur les Nord Stream confirmé par la Suède

© AP PhotoLa fuite des Nord Stream
La fuite des Nord Stream - Sputnik Afrique, 1920, 18.11.2022
S'abonnerTelegram
Les explosions qui ont touché en septembre les gazoducs Nord Stream relèvent du sabotage, selon un communiqué du service de la sûreté de l’État de la Suède. Les dégâts considérables et la présence d'objets étrangers avec des traces d’explosifs sur place ont été documentés.
L’acte de sabotage "grave" sur les Nord Stream a été confirmé par le service de la sûreté de l'État de la Suède dans un communiqué ce 18 novembre.
Selon la déclaration, la zone et les dégâts "considérables" causés par les détonations ont été documentés en détail.

"Plusieurs saisies ont été effectuées, notamment la découverte d’objets étrangers. Les analyses réalisées ont permis d'identifier des résidus d'explosifs sur plusieurs des objets étrangers saisis", a noté le texte.

Des travaux d'analyse avancés se poursuivent afin de tirer des conclusions plus fiables sur l’accident.
Une enquête plus approfondie déterminera si quelqu'un peut être inculpé et poursuivi en justice, indique le service.

Réaction de Moscou

En réagissant à cette publication, le Kremlin s’est félicité ce 18 novembre de ces résultats. Il est d’ailleurs important de trouver qui en est l’auteur, a déclaré le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov.
Cependant, il a souligné qu’avant de parler de la possibilité de restaurer les conduites endommagées, "il faut attendre l’évaluation des dégâts".

Un "acte de terrorisme"

Le 26 septembre, plusieurs actes de sabotage ont eu lieu sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2, qui passent par la mer Baltique, dans les zones économiques exclusives de la Suède et du Danemark. En conséquence, une conduite du Nord Stream 2 et les deux du Nord Stream 1 ont été endommagées. Les dégâts ont entraîné une fuite massive de gaz.
Vladimir Poutine a qualifié le fait d’"acte de terrorisme international" et tient depuis les Anglo-Saxons responsables de ces actions "qui détruisent les infrastructures européennes".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала