Nicolas Dupont-Aignan: "L'Ukraine peut précipiter l’Europe vers la fin de l’Histoire"

© AFP 2022 Lionel BonaventureNicolas Dupont-Aignan
Nicolas Dupont-Aignan - Sputnik Afrique, 1920, 16.11.2022
S'abonnerTelegram
Le conflit en Ukraine sacrifie l'économie de l’Allemagne et de la France, estime le député français Nicolas Dupont-Aignan. La crise actuelle risque de plonger aussi l'Europe dans le chaos et de marquer la "fin de l’Histoire".
"Zelensky met de l'huile sur le feu et se sert de son peuple et est en train de sacrifier son peuple pour des intérêts personnels", a déclaré ce mercredi le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, sur le plateau de CNews.
Selon lui, le Président ukrainien, "qui embête aussi les Américains", "est en train de plonger l'Ukraine dans le chaos. Et ce faisant, de plonger aussi l'Europe dans un chaos social et économique".
"Le sursaut patriotique pour défendre son territoire, oui. Le sursaut patriotique pour détruire la Russie, non".

Une situation "gravissime"

L'Ukraine "c'est une poudrière", a martelé le député de l’Essonne en commentant le tir d’un missile qui a tué deux personnes en Pologne mardi. "Elle peut précipiter l’Europe vers la fin de l’Histoire, c'est gravissime".
Dans leur conflit, les deux parties sont en train de s’épuiser, a-t-il noté. Ce conflit, selon lui, "vient du non-respect des accords de Minsk". Et ce serait le moment pour une offre de paix. "Et j'aimerais que la France retrouve une position d'indépendance sur ce conflit, comme la Turquie, Israël et d'autres et offre ses services pour proposer la paix".
D'après l'élu, celle-ci prévoit un cessez-le-feu pour protéger les Ukrainiens cet hiver, mais aussi l'arrêt des opérations de sabotage faites par les Ukrainiens. Et ensuite, une négociation sur le Donbass.

Le déclin de l'Europe

Derrière les souffrances des Ukrainiens et l'affaiblissement de la Russie dans ce conflit, "c'est le déclin de l'Europe toute entière", a-t-il encore indiqué. "C'est le sacrifice de l'économie allemande et française."
"On aurait pu avoir le déclenchement d'une nouvelle guerre mondiale avec le missile" tombé en Pologne, a aussi constaté M.Dupont-Aignan.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала