Laâyoune: Focus sur la gestion et la rationalisation des ressources en eau

Eau - Sputnik Afrique, 1920, 31.10.2022
S'abonnerTelegram
Les moyens idoines pour assurer la gestion des ressources en eau, rationaliser l'usage de cette denrée vitale et promouvoir la gouvernance de son approvisionnement ont dominé les débats d’une rencontre tenue samedi à Laâyoune.
Initiée par l’Association Al-Talh pour l’eau et l’environnement, cette rencontre à laquelle ont pris part des responsables locaux et acteurs en charge du secteur de l’eau a été une occasion pour étaler l’état des lieux et dégager les perspectives de gestion des ressources en eau dans la région Laâyoune-Sakia El Hamra.

Rationaliser l'usage d'eau

Dans ce cadre, les différents intervenants ont jugé indispensable de valoriser l’eau et de rationaliser son usage, en favorisant le recours aux ressources non conventionnelles, à travers le dessalement de l'eau de mer, la réutilisation des eaux usées traitées, la récupération des eaux de pluie et l'adoption de techniques de recharge artificielle des nappes phréatiques.
De même, les participants ont souligné la nécessité de converger les efforts de tous les acteurs concernés pour accroitre la conscience collective quant à l'importance d'une gestion intégrée des ressources en eau et du respect de l'environnement.
S’exprimant à cette occasion, le président de l’Association Al-Talh pour l’eau et l’environnement, Abdelatif Rguibi a indiqué que cette rencontre vise à mettre le cap sur les ressources en eau dans la région et à sensibiliser sur l’importance de rationaliser l’utilisation de cette denrée vitale, notamment face à la situation hydrique actuelle et aux changements climatiques.
La préservation de cette richesse hydrique contre l'exploitation excessive est tributaire de la fédération des efforts de toutes les composantes de la société pour assurer le développement durable du secteur de l'eau, a souligné M. Rguibi.

De nombreux projets

De son côté, le représentant de l’Agence du Bassin Hydraulique de Sakia-El Hamra-Oued-Eddahab, Al Makhoul Othman a présenté un exposé sur la situation hydrologique au niveau du territoire d’intervention de l’Agence, marquée par la réalisation de nombreux projets et activités s’inscrivant dans le cadre de la planification et la gestion intégrée participative et durable des ressources en eau à l’échelle du Bassin.
Pour sa part, l’enseignant-chercheur à l’Institut africain de recherche en agriculture durable (ASARI) à Laâyoune, relevant de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), Abdelaziz Nilahyane a mis l’accent sur la valorisation de l'eau d'irrigation en privilégiant les cultures qui consomment moins d'eau et qui sont plus rentables.
Dans ce sillage, il a fait savoir que les essais d’introduction de variétés culturales résistantes aux conditions de salinité d’eau ou du sol se sont avérés concluants au périmètre Foum El Oued.
A cette occasion, des exposés ont été présentés sur "la gestion durable des ressources hydriques dans la région", "la gestion des ressources hydriques dans le domaine agricole" et sur les réalisations de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE)-Branche Eau- dans la région.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала