Le Maroc se dotera d'un centre de maintenance d'avions de combat

CC BY-SA 3.0 / Wikipedia/Ndunruh / Un F-16 des Forces royales air du Maroc, image d'illustration
Un F-16 des Forces royales air du Maroc, image d'illustration - Sputnik Afrique, 1920, 29.10.2022
S'abonnerTelegram
Dans le cadre d’un partenariat avec le groupe aérospatial belge Orizio, le Maroc compte construire un centre de maintenance pour avions militaires, dont les F-16, rapporte le journal local L'Opinion.
Une usine prévoyant la maintenance et la mise à niveau d’avions et d’hélicoptères militaires devrait bientôt ouvrir ses portes au Maroc, a fait savoir à L’Opinion Stéphane Burton, PDG d’Orizio Group, avec lequel le Royaume a noué un partenariat plus tôt en 2022.
D’après M.Burton, l’unité industrielle créera 300 emplois. L’usine, qui devrait être inaugurée en 2024, se concentrera sur les services techniques fournis aux avions militaires du Maroc ainsi que de ceux de plusieurs pays d’Europe, du Moyen-Orient, mais aussi d’Afrique, a-t-il fait savoir.
Ainsi, le royaume chérifien "est enclin à devenir un hub pour cette région en matière d’aviation militaire", indique L’Opinion.
Orizio Group est l’un des grands spécialistes de la conception, du développement et de la fabrication d'équipements aéronautiques comme aérospatiaux. Son PDG a indiqué que le Maroc alignait actuellement 23 F-16 et en avait commandé 25 autres dans une version modernisée. D’après le portail spécialisé de défense et de sécurité Tactical Report, Rabat cherche également à acquérir des C-295 MPA auprès d’Airbus et des ATR 72 MP auprès de Leonardo.
Depuis plusieurs années, le Maroc développe vigoureusement le secteur de l’aéronautique. Plusieurs entreprises fabriquent des pièces d’avions et il existe des centres de formation visant à garantir l’avancée dans cette industrie, mais actuellement, le pays souhaite se pencher aussi l’aviation militaire.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала