Le Gabon envisage de lancer la plus grande émission d’obligations vertes en Afrique

© AFP 2023 STEEVE JORDANLa forêt d'Akanda, le Gabon
La forêt d'Akanda, le Gabon - Sputnik Afrique, 1920, 29.10.2022
S'abonnerTelegram
Le Fonds gabonais d’investissements stratégiques s’apprête à émettre des obligations vertes d’une valeur comprise entre 100 et 200 millions de dollars pour financer des projets hydrauliques, rapporte Bloomberg.
Le Gabon envisage de lancer les plus grandes obligations vertes jamais enregistrées en Afrique subsaharienne. Elles permettront de financer la construction de centrales hydroélectriques.
"Nous envisageons de lancer l’émission d’obligations vertes d’une valeur comprise entre 100 et 200 millions de dollars pour continuer à investir dans nos barrages hydroélectriques à énergie renouvelable", a déclaré à Bloomberg Akim Daouda, l’administrateur directeur général du Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS).
Selon lui, ce serait la plus grande émission d’obligations vertes en Afrique.

L’émission précédée de la vente des crédits carbone

Il a précisé cependant que le Gabon, le deuxième pays le plus boisé du monde, et son fonds souverain, se concentreraient d’abord sur la finalisation de la vente de 90 millions de crédits carbone basés sur les émissions absorbées par ces arbres.
La monétisation de 90 millions de crédits carbone devrait permettre au pays d’engranger 291 millions de dollars, selon l’agence Ecofin.
Le Gabon avait annoncé, en juin dernier, la création de 187 millions de crédits carbone, soit la plus grande émission à l’échelle mondiale.
Selon Ecofin, le FGIS, qui dispose d’environ 2 milliards de dollars d’actifs sous gestion, a pour ambition d’atteindre des émissions nettes de gaz à effet de serre nul sur son portefeuille d’ici 2050.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала