- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

Poutine: Kiev cherche à "effacer les traces" de la "bombe sale" qu’il fabrique

© Sputnik . Konstantin Mikhalchevskiy / Accéder à la base multimédiaUn militaire russe avec un compteur Geiger à la centrale nucléaire de Zaporojié
Un militaire russe avec un compteur Geiger à la centrale nucléaire de Zaporojié  - Sputnik Afrique, 1920, 27.10.2022
S'abonnerTelegram
Le Président russe a déclaré savoir où se déroulent les travaux ukrainiens de fabrication d’une "bombe sale". Selon M.Poutine, Kiev fait tout pour effacer les traces de la provocation qu’il prépare pour ensuite accuser la Russie d’emploi d’armes nucléaires. Il a ajouté que Moscou n’avait aucun intérêt à utiliser des armes nucléaires en Ukraine.
Lors du forum annuel de discussion du Club Valdaï, Vladimir Poutine a abordé le sujet de la provocation à la "bombe sale" que, selon la Défense russe, le régime de Kiev prépare pour accuser la Russie d’utilisation d’arme nucléaire.
"Ils [les autorités ukrainiennes, ndlr] ont une nouvelle idée. Ce n’est pas par hasard que nous avons publié des informations des services de renseignement sur la préparation d’un incident impliquant une "bombe sale". C’est facile à réaliser et nous connaissons l’endroit où cela se fait", a-t-il indiqué.

Une provocation de Kiev

D’après le Président russe, l’Ukraine possède les technologies nécessaires à la fabrication d’une telle bombe. Il suffit de modifier un peu de combustible irradié et de le mettre à l’intérieur d’un missile, par exemple un Totchka-U, avant de le faire exploser et d’en accuser la Russie.
"Mais nous n’avons pas besoin de le faire. Cela n’a aucun sens politique ni militaire. Pourtant, ils [le régime de Kiev, ndlr] le fait. C’est moi qui ai ordonné à Choïgou [ministre russe de la Défense, ndlr] d’appeler ses homologues et de les informer de cela. Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur des choses comme ça", a poursuivi le Président.
Vladimir Poutine a salué la décision de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) d’envoyer ses experts en Ukraine pour y vérifier plusieurs sites nucléaire.
"Nous sommes pour. Et il faut le faire le plus vite possible et de la manière la plus ample possible parce que nous savons que Kiev fait tout pour effacer les traces de ces préparations", a-t-il conclu.

Le commentaire du Pentagone

Commentant cette déclaration de Vladimir Poutine, le secrétaire américain à la Défense Lloyd J.Austin a indiqué que le Pentagone n’avait pas vu d’indices de ce que Moscou ou Kiev ont pris la décision d’utiliser une "bombe sale". Selon lui, les autorités ukrainiennes ont indiqué à Washington que "cela n’était pas dans leurs plans".
À cet égard, Austin a souligné qu'il était très important pour les États-Unis de maintenir des canaux de communication à la fois avec Moscou et Kiev.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала