Coup d’État en Ukraine, sabotage de gazoducs: l’Occident n’a "honte de rien", note Poutine

© Sputnik . Sergueï Guneev / Accéder à la base multimédiaVladimir Poutine
Vladimir Poutine - Sputnik Afrique, 1920, 27.10.2022
S'abonnerTelegram
Au Club de discussion Valdaï, M.Poutine est revenu sur le coup d’État survenu en Ukraine en 2014 et dont le financement a été reconnu par l’Occident. Selon lui, "ils n’ont honte de rien". Un autre exemple de son hégémonie et de son insolence réside dans les actes de sabotage des gazoducs Nord Stream: "Cela dépasse toutes les bornes", conclut-il.
En se prononçant sur l’hégémonie et la permissivité de l’Occident au forum annuel de Valdaï, Vladimir Poutine a cité des exemples de l’ingérence à outrance. Y figurent les situations où certains pays aspirent à choisir leur propre camp dans les affaires internationales:
"L’Occident appelle cela une démolition de l’ordre libéral […] et met en marche des guerres économiques commerciales, des révolutions de couleur, applique des sanctions et des boycotts, prépare et réalise divers coups d’État", a-t-il listé.
Il est aussi revenu sur la reconnaissance par l’Occident du financement du coup d’État en Ukraine en 2014, ce que le Président russe a vu comme une insolence absolue.
Cela a eu des conséquences tragiques. " Ils l’ont soutenu. Ils ont dit combien d’argent a été dépensé pour ce coup d’État. Ils n’ont honte de rien!", s’est-il indigné.

Sabotage des gazoducs Nord Stream

M.Poutine a également cité plusieurs démarches entreprises par l’Occident visant à déstabiliser la situation mondiale, dont les explosions sur les Nord Stream:
"La destruction de gazoducs européens s’y ajoute. Cela vraiment dépasse toutes les bornes. Mais nous sommes quand mêmes témoins de ces tristes événements", a-t-il estimé.
Le 26 septembre, plusieurs actes de sabotage ont eu lieu sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2, qui passent par la mer Baltique, dans les zones économiques exclusives de la Suède et du Danemark. En conséquence, une conduite du Nord Stream 2 et les deux du Nord Stream 1 ont été endommagées. Les dégâts ont entraîné une fuite massive de gaz.
Vladimir Poutine les a qualifiés d’"acte de terrorisme international" et a tenu les Anglo-Saxons responsables de ces actions "qui détruisent les infrastructures européennes".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала