La Russie réaffirme qu’elle n’entend pas utiliser d’armes nucléaires en Ukraine

© Sputnik . Alexeï Agaryshev / Accéder à la base multimédiaSiège de l'Onu à New York
Siège de l'Onu à New York  - Sputnik Afrique, 1920, 25.10.2022
S'abonnerTelegram
Il n’est pas question de faire usage d’armes nucléaires en Ukraine. Le représentant permanent de la Russie auprès de l’Onu réaffirme la position de Moscou dans une lettre adressée au secrétaire général Guterres et réclame la tenue d’un Conseil de sécurité.
La Russie n’a jamais eu l’intention d’utiliser d’armes nucléaires en Ukraine, a déclaré ce mardi 25 octobre Vassili Nebenzia, représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies, sur fond de préparation par Kiev d’une provocation à la "bombe sale".
"Alors que les pays occidentaux mènent une campagne de propagande antirusse, je voudrais souligner que la Russie n’a jamais voulu utiliser d’armes nucléaires en Ukraine et n’entend pas le faire. Ni les dirigeants de notre pays, ni le ministère de la Défense n’ont évoqué la possibilité d’employer de telles armes", a indiqué M.Nebenzia dans une lettre adressée au secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres.
Il a demandé de diffuser sa lettre au Conseil de sécurité de l’Onu et à l’Assemblée générale en tant que document officiel.

Conséquences de l’explosion d’une "bombe sale" ukrainienne

Le diplomate russe a appelé l’Occident à pousser Kiev à renoncer à ses projets concernant la "bombe sale".
La Russie "exhorte les pays occidentaux à influer sur le régime de Kiev pour qu’il renonce à ses projets dangereux qui présentent un danger pour la paix et la sécurité internationales".
Il a en outre invité le secrétaire général de l’Onu "à tout faire pour empêcher que ce crime odieux soit commis".
L’explosion d’une bombe radiologique "entraînera des conséquences graves et des pertes massives parmi les civils", ajoute l’ambassadeur russe.

"Acte de terrorisme nucléaire"

Selon M.Nebenzia, Moscou considérera l’emploi d’une telle arme par l’Ukraine comme un acte de terrorisme nucléaire.
"Le ministère russe de la Défense a obtenu des informations selon lesquelles cette provocation peut être réalisée avec le concours des pays occidentaux".
Dans cette optique, le diplomate russe a exigé la tenue d’une réunion du Conseil de sécurité de l’Onu.

Laboratoires biologiques des États-Unis en Ukraine

Par ailleurs, M.Nebenzia a annoncé avoir déposé une plainte au nom de la Russie au Conseil de sécurité de l’Onu relative aux laboratoires biologiques militaires américains en Ukraine.
"Conformément à l'article 6 de la Convention sur les armes biologiques, la Russie envoie une plainte officielle au Conseil de sécurité […]. Elle demande à nouveau de tenir une réunion du Conseil de sécurité le 27 octobre, pour examiner le projet de résolution ci-joint", lit-on dans la lettre.
Le projet de résolution russe contient une proposition de créer une commission d’enquête au sein de l’Onu. Ce comité devrait enquêter sur le fonctionnement des laboratoires biologiques des États-Unis sur le territoire ukrainien.
Le général Igor Kirillov, chef des troupes de radioprotection chimique et biologique russes, avait précédemment annoncé que les États-Unis avaient formé un réseau de plus de 30 laboratoires en Ukraine, pour le compte du Pentagone.

Provocation nucléaire en préparation en Ukraine

La Russie a mis en garde les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et d’autres pays sur l’élaboration par l’Ukraine d’une "bombe sale", soit une arme conventionnelle munie de déchets nucléaires.
Kiev souhaite organiser une provocation sur son territoire et accuser à Moscou d’avoir utilisé des armes de destruction massive dans le cadre de son opération en Ukraine.
Selon plusieurs sources dignes de foi auxquelles se réfèrent les autorités russes, les pouvoirs ukrainiens ont déjà procédé à la réalisation de ce projet sous la direction de leurs alliés occidentaux. La mission de fabriquer une "bombe sale" aurait été confiée à une usine située dans la région de Dniepropetrovsk, ainsi qu’à l’Institut de recherche nucléaire de Kiev.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала