"J’ai plus envie de jouer au foot": Paul Pogba parle de sa séquestration

© Sputnik . Alexander Vilf / Accéder à la base multimédiaFrance's Paul Pogba runs during the World Cup semifinal soccer match between France and Belgium at the Saint Petersburg Stadium, in St.Petersburg, Russia, July 10, 2018
France's Paul Pogba runs during the World Cup semifinal soccer match between France and Belgium at the Saint Petersburg Stadium, in St.Petersburg, Russia, July 10, 2018 - Sputnik Afrique, 1920, 25.10.2022
S'abonnerTelegram
Victime de séquestration et de tentative de racket, l’international français Paul Pogba aurait voulu raccrocher les crampons. En mars dernier, des maitres chanteurs lui ont réclamé la somme de 13 millions d'euros.
Alors que le frère aîné de Paul Pogba, Mathias, a été incarcéré en septembre dans le cadre de l’affaire de séquestration et de tentative de racket à l’encontre de son célèbre frère, de nouveaux détails ont surgi concernant l’impact psychologique de l’affaire sur le footballeur.
Selon le Journal du dimanche, le milieu de terrain de l'équipe de France a voulu arrêter le football en mars, juste après que deux hommes lourdement armés l'ont séquestré dans un appartement, lui réclamant 13 millions d'euros.
"Comment tu veux que je lui donne cette somme, j’ai plus envie de jouer au foot, j’ai envie de disparaître", avait alors confié Paul Pogba à l’une de ses connaissances quelques heures après les faits.
Des paroles qui ne se sont pas traduites par actes, car récemment Paul Pogba a repris partiellement l'entraînement collectif avec son club de la Juventus de Turin. Le footballeur s’était blessé au genou droit fin juillet et avait dû subir une intervention chirurgicale début septembre.

Affaire Pogba

À ce stade, cinq individus ont été mis en examen dans l’affaire. À part Mathias Pogba, la personne à qui le sportif avait parlé de sa volonté de quitter le sport, Boubacar Camara, a été également mis en examen.
Lors de son audition du 9 août dernier, Paul Pogba a indiqué aux enquêteurs français que les maitres chanteurs ont imposé la présence de Boubacar Camara et qu’une somme de 100.000 euros en liquide a été remise à l’individu. L'intéressé dément.
L’affaire a éclaté fin août, quand Mathias Pogba a sorti des vidéos dans lesquelles il chargeait son frère en promettant de faire de "grandes révélations". Parallèlement, l’entourage de Paul Pogba a révélé que deux enquêtes séparées étaient instruites en Italie et en France concernant des tentatives d’extorsion de fonds visant le sportif.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала