Décès brutal d’un chanteur en plein concert à Paris

Fête - Sputnik Afrique, 1920, 16.10.2022
S'abonnerTelegram
Le chanteur haïtien Mikaben s’est effondré en sortant de scène à l’Accor Arena à Paris. Malgré l’intervention rapide des secours, l’artiste est décédé d’une crise cardiaque.
Victime d’un malaise cardiaque, le chanteur haïtien Mikaben, de son vrai nom Michael Benjamin, a perdu la vie le 15 octobre lors du concert du groupe mythique Carimi à l’Accor Arena à Paris Bercy. Les membres du collectif s'étaient réunis six ans après leur séparation. Ils ont invité Mikaben à interpréter son tube Ou pati.
C’est après sa performance que la tragédie s’est produite. En quittant la scène, il s’est brusquement écroulé.
"C'est très compliqué, on demande d'évacuer la salle, on a besoin de votre prière [...] quelqu'un s'est évanoui", a déclaré sur scène Mickaël Guirand, un des membres du groupe, quelques minutes après que Michael Benjamin soit tombé.
Malgré l’arrivée des secouristes et un massage cardiaque, le chanteur n’a pas pu être ranimé. Une heure plus tard, le journaliste Frantz Duval, présent au concert, a annoncé la mort de Mikaben.
"C'est fini, le décès de Mikaben est acté", a-t-il écrit sur Twitter.
Les utilisateurs des réseaux sociaux ont partagé les derniers instants du chanteur.
Le premier ministre d’Haïti, Ariel Henry, s’est dit "bouleversé" par la mort de l’artiste, évoquant "une grande référence de la musique haïtienne qui vient de s'éteindre".
Né en 1981 à Port-au-Prince, le chanteur s'est fait un nom grâce à plusieurs tubes en collaboration avec Camini, comme Ou pati ou baby.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала