Le flirt de Taïwan avec l’Ukraine est une tentative de plaire aux États-Unis, d’après un expert

Taïwan - Sputnik Afrique, 1920, 12.10.2022
S'abonnerTelegram
L’attention que Taïwan accorde à Kiev est une tentative de plaire aux États-Unis et d’obtenir le soutien d’autres pays occidentaux. L’analyste chinois Bi Dianlong affirme en effet au micro de Sputnik que les autorités taïwanaises se comparent à celles ukrainiennes.
Dans le contexte des tensions avec la Chine, les autorités taïwanaises cherchent à recevoir une aide de l’Occident, c’est pourquoi elles font assaut de politesses avec l’Ukraine, assure auprès de Sputnik l’analyste chinois Bi Dianlong.
"Taïwan compare sa situation avec l'Ukraine […]. L'administration taïwanaise espère ainsi saisir l'opportunité d’attirer l'attention de la communauté internationale et d'obtenir l’assistance des pays occidentaux, comme c'est actuellement le cas en Ukraine", considère-t-il.
Il note que Taïwan gravite autour de Washington: "Les autorités taïwanaises ont toujours été dirigées par les États-Unis et sont prêtes à être leur pion. Où qu’aillent les États-Unis, Taïwan les soutiendra. C'est une approche typique de la politique étrangère américaine".

Le thème ukrainien

Le 11 octobre l’association des parlementaires taïwanais et ukrainiens a tenu sa première réunion.
Le 10 octobre, dans un discours à l'occasion de sa journée nationale, la Présidente taïwanaise Tsai Ing-wen a fait un parallèle avec le conflit en l'Ukraine, qui a ravivé les inquiétudes de l’île concernant des agissements similaires de Pékin.
"Nous ne pouvons absolument pas ignorer les risques que ces expansions militaires font peser sur l'ordre mondial libre et démocratique. Ces développements sont inextricablement liés à Taïwan", a-t-elle souligné.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала