Poutine: l'explosion sur le pont de Crimée est un attentat

© Sputnik . Konstantin Mikhaltchevski / Accéder à la base multimédiaLe pont de Crimée après un attentat, le 8 octobre 2022
Le pont de Crimée après un attentat, le 8 octobre 2022 - Sputnik Afrique, 1920, 09.10.2022
S'abonnerTelegram
Vladimir Poutine a qualifié l'explosion sur le pont de Crimée d'attentat visant à détruire un site d'infrastructure important. Le chef du Comité d'enquête de Russie, Alexandre Bastrykine, a annoncé au chef d'État le lancement d'une enquête pour attaque terroriste.
L'explosion qui a fait trois morts sur le pont russe de Crimée est un attentat visant à saper un site d'infrastructure important, a déclaré ce dimanche 9 octobre, le Président russe, Vladimir Poutine, lors d'une rencontre avec le chef du Comité d'enquête de Russie, Alexandre Bastrykine.

"Comme vous venez de le signaler, il n'y a aucun doute ici. Il s'agit d'une attaque terroriste visant à détruire une infrastructure civile d'une importance cruciale de la Fédération de Russie", a indiqué M.Poutine.

Selon M.Bastrykine, l'attentat a été organisé par les services secrets ukrainiens avec le concours de certains citoyens russes et étrangers.

"Les auteurs et commanditaires [de l'attaque, ndlr] sont les services secrets ukrainiens, ainsi que les citoyens russes et étrangers qui ont aidé à la préparer", a estimé le chef du Comité d'enquête.

Les enquêteurs ont déjà recueilli de nombreux témoignages, ont mené plusieurs études spéciales, dont des expertises médico-légales, génétiques et bien d'autres encore, a précisé M.Bastrykine.
Ils ont déjà l'itinéraire du camion qui a explosé sur le pont de Crimée. Le véhicule était passé par "la Bulgarie, la Géorgie, l'Arménie, avant de traverser la république russe d'Ossétie du nord et le territoire de Krasnodar", a-t-il précisé.

Explosion sur le pont de Crimée

Le 8 octobre, un camion piégé a explosé sur la voie automobile de l’immense pont érigé par la Russie pour relier la péninsule de Crimée au territoire de Krasnodar. Des citernes de carburant ont pris feu sur la partie ferroviaire du pont. Trois personnes ont été tuées.
Selon les autorités de Crimée, deux travées de la route en direction de Kertch se sont effondrées. La route menant dans le sens inverse est restée intacte.
La circulation des voitures et des trains sur le pont a repris dans la soirée du même jour. Les cars et les poids-lourds se rendent en Crimée en ferry.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала