L'armée nigériane arrête 79 terroristes et collaborateurs, sauvent 2 petites filles

© Photo Pixabay/ArtisticRealmsUne ville nigériane / image d'illustration
Une ville nigériane / image d'illustration - Sputnik Afrique, 1920, 07.10.2022
S'abonnerTelegram
Les troupes de l'opération antiterroriste "Hadin Kai" (OPHK) ont arrêté au moins 79 terroristes et leurs collaborateurs dans le nord-est du Nigeria au cours des deux dernières semaines, a déclaré, jeudi à Abuja, le directeur des opérations médiatiques de la défense, Musa Danmadami.
S'exprimant lors du point de presse bihebdomadaire sur les opérations des forces armées nigérianes, M. Danmadami a précisé que les troupes ont également éliminé de nombreux terroristes dans des opérations terrestres et aériennes et ont sauvé 14 personnes enlevées, dont deux écolières de Chibok, au cours de la même période.

Enfants sauvés

Il a indiqué que les deux écolières de Chibok, Yana Pogu et Rejoice Senki, ont été sauvées avec leurs enfants.
Elles ont été sauvées dans le village de Bula Davo, dans la zone de gouvernement local de Bama, dans l'Etat de Borno, et dans le village de Kawur, dans la zone de gouvernement local de Konduga, dans le même Etat, avec 12 autres personnes enlevées.
Les deux jeunes femmes faisaient partie des 276 écolières âgées de 12 à 19 ans enlevées en 2014 de leur pensionnat de Chibok, dans le nord-est du Nigeria.
M. Danmadami a également fait savoir que les troupes ont arrêté 29 terroristes de Boko Haram et fournisseurs logistiques de l'État islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP) dans différents endroits au cours de ladite période.
Il a ajouté que les troupes ont également appréhendé un présumé technicien en munitions dans le village de Gorom, dans la zone de gouvernement local de Monguno, dans l'Etat de Borno.
Il a aussi relevé que six informateurs et collaborateurs présumés de terroristes, dont un étranger, ont été arrêtés à différents endroits.
"Les troupes ont également neutralisé 19 terroristes, arrêté 42 fournisseurs logistiques présumés de terroristes et sauvé trois civils", a-t-il poursuivi.
Par ailleurs, "un total de 418 terroristes, y compris leurs familles, qui ont affirmé avoir perdu tout intérêt pour l'idéologie de Boko Haram, se sont rendus à l'armée", a indiqué le porte-parole de la défense, précisant qu'il s'agit "de 44 hommes adultes, 135 femmes adultes et 239 enfants".
Tous les objets récupérés et les terroristes de Boko Haram arrêtés ont été remis aux autorités compétentes pour qu'elles prennent les mesures qui s'imposent, tandis que les terroristes qui se sont rendus et leurs familles font l'objet d'un profilage en vue de mesures ultérieures", a ajouté M. Danmadami.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала