Tchad: la transition prolongée de deux ans maximum

CC BY 2.0 / Ken Doerr / N'Djamena
N'Djamena - Sputnik Afrique, 1920, 01.10.2022
S'abonnerTelegram
Le Tchad a prolongé sa période de transition vers des élections jusqu'à 2025. Le Président par intérim sera autorisé à se présenter à la présidentielle.
La commission interne au Dialogue de réconciliation nationale au Tchad a prolongé ce samedi 1er octobre de deux ans maximum, jusqu'à 2025, la période de transition vers des élections dans le pays.
La commission a maintenu à la tête de l'État Mahamat Déby Itno, Président par intérim en tant que "Président de Transition". Celui-ci pourra briguer la présidence, selon des mesures adoptées par un dialogue de réconciliation nationale.

Dialogue de réconciliation au Tchad

Le dialogue actuel est devenu possible après que les autorités de transition du Tchad et les représentants de près de 30 groupes rebelles ont signé un accord de paix le 8 août dans la capitale du Qatar. L'une de ses dispositions prévoit un dialogue entre les principales forces politiques et sociales du Tchad afin de s'entendre sur les conditions et le déroulement des prochaines élections.
Toutefois le Front pour l'alternance et la concorde au Tchad (FACT), aux côtés de plusieurs autres groupes rebelles, a rejeté l'accord, arguant "la non prise en compte" de ses revendications. Il se dit toutefois "disponible au dialogue partout et toujours".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала