Au Mozambique, des islamistes neutralisés par des lions et des crocodiles

Un lion - Sputnik Afrique, 1920, 29.09.2022
S'abonnerTelegram
Les forces de l’ordre mozambicaines ont annoncé avoir capturé quatre djihadistes et annoncé la mort de 16 autres, attaqués par des animaux sauvages.
Lors d'une opération menée contre les djihadistes dans la province de Cabo Delgado au nord du Mozambique, les animaux ont donné un coup de main à la police, a raconté l'officier Bernardino Rafael.
Selon lui, quatre djihadistes impliqués dans le recrutement et la radicalisation d’individus avaient été capturés par ses collègues. Un total de 16 autres sont morts, la plupart suite à des attaques d’animaux sauvages tels que des lions et des crocodiles, a fait savoir l'officier cité par les médias locaux.
"Ils meurent de blessures par balles... Beaucoup d'entre eux [ont été] blessés par nos armes. Mais même les animaux contribuent aussi à la mort des insurgés islamistes," a-t-il déclaré.
Il a ajouté que les riverains ont enterré certains des corps, alors que d'autres ont été dévorés par les animaux.

Des animaux sauvages tueurs

En Afrique, le lion cause 200 morts par an. Le roi de la savane attaque l’homme dans des zones où ses proies naturelles ont disparu. Ce sont principalement les lions mâles qui causent ces décès. Les attaques de crocodiles ont lieu essentiellement au sud du Sahara. Le crocodile du Nil cause 300 morts par an.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала