Blé pour l’Afrique: la diplomatie russe pointe l’"hypocrisie" de l’Occident

CC BY 2.0 / Vineet K / GrainsBlé (image d'illustration)
Blé (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 27.09.2022
S'abonnerTelegram
Les restrictions imposées par Bruxelles contre les sociétés russes contribuent au déficit alimentaire sur le continent africain, explique l’ambassadeur extraordinaire du ministère russe des Affaires étrangères Oleg Ozerov.
Les déclarations de Josep Borrell, selon lesquelles les sanctions de l’UE n’empêchent pas les pays africains d’acheter la production agricole russe, ne correspondent pas à la réalité, insiste Oleg Ozerov, ambassadeur extraordinaire et chef du secrétariat du Forum du Partenariat Russie – Afrique.
Il rappelle que suite au débloquage des ports de la mer Noire pour le transport du blé ukrainien, "presque tout ce blé a été vendu aux riches pays européens et non aux pays vraiment en besoin".
"L’hypocrisie de l’Occident se manifeste aussi par le déni vis-à-vis des partenaires africains de ses propres sanctions imposées contre les sociétés russes fournisseuses d’aliments et d’engrais", souligne le diplomate dans une tribune publiée par l’hebdomadaire zimbabwéen The Herald.

"Pas de progrès"

Selon lui, la partie russe a demandé aux Nations unies d’exercer une influence sur la Commission européenne pour que cette dernière "lève les restrictions discriminatoires sur les livraisons des engrais russes aux pays en voie de développement".
"Pourtant, à ce moment, nous ne voyons pas de progrès en la matière", indique-t-il.
La situation est identique en ce qui concerne le blé russe: l’Europe maintient toujours les restrictions du fret pour son exportation, déplore M.Ozerov.
"Tout cela crée l’impression d’un jeu où l’Occident met délibérément en place une menace à la sécurité alimentaire dans les pays africains en empêchant les déplacements des produits russes", conclut le diplomate.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала