Des navires russes et chinois patrouillent dans le Pacifique - vidéo

© Sputnik . Vitalyi Ankov / Accéder à la base multimédiades navires de la Marine russe (image d'illustration)
des navires de la Marine russe (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 23.09.2022
S'abonnerTelegram
Renforcement du partenariat naval entre la Russie et la Chine, maintien de la paix et de la stabilité dans la région Asie-Pacifique… Le ministère russe de la Défense a publié des images de patrouilles conjointes des marines russe et chinoise dans l'océan Pacifique.
Des navires militaires des marines russe et de l’Armée populaire de libération chinoise patrouillent conjointement dans les eaux de l’océan Pacifique, annonce ce 23 septembre le ministère russe de la Défense.
Les équipages des deux pays se sont exercés à des manœuvres diverses et à l’organisation de la communication entre les vaisseaux du groupe. En 12 jours, ils ont réalisé de nombreux exercices d’entraînement.
"Des missions anti-sous-marines ont été accomplies, les recherches, les sauvetages en mer et l'organisation de la défense antiaérienne des escadrons ont été améliorées, des hélicoptères anti-sous-marins et de recherche et de sauvetage basés sur des navires ont manœuvré", relate la source.
Selon le ministère, les missions des patrouilles sont de "renforcer la coopération navale entre la Russie et la Chine, de maintenir la paix et la stabilité dans la région Asie-Pacifique, de surveiller les eaux maritimes et de protéger les installations des activités économiques maritimes" des deux pays.
La marine russe est représentée par un détachement de navires de la Flotte du Pacifique. Il est composé de la frégate Marchal Chapochnikov, des corvettes Héros de la Fédération de Russie Aldar Tsydenjapov, Soverchenny et Gromkiy, ainsi que du pétrolier de taille moyenne Petchenga.
Quant à la partie chinoise, elle comprend le destroyer Nian Chang, le patrouilleur Yang Chen et le navire de ravitaillement Dong Pinghu.

Vostok 2022

Plus tôt ce mois-ci, l'exercice stratégique russe Vostok 2022 s’est tenu du 1er au 7 septembre dans le territoire du Primorié en Russie. Il a réuni des troupes, des forces opérationnelles et des observateurs de nombreux pays, dont l’Algérie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, l’Inde, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Chine, le Laos, la Mongolie, le Nicaragua, la Syrie et le Tadjikistan.
Au total, plus de 50.000 soldats et plus de 5.000 pièces d'armement et d'équipement militaire ont participé à l'exercice, dont 140 avions, 60 navires de guerre, des bateaux et des navires de soutien.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала