La pénurie de dollars au Nigéria entraine le pays dans la crise

© Sputnik . Mikhail KoutouzovDollars
Dollars - Sputnik Afrique, 1920, 19.09.2022
S'abonnerTelegram
Le Nigéria est touché par une forte demande en dollars qu’il ne peut assumer. Le pays qui n’a pas profité de la hausse des prix du pétrole souffre d’un manque d’exportations venant de secteurs autres que la production pétrolière et d’une baisse des investissements directs étrangers.
Le manque de dollars a des répercussions sur les entreprises opérant au Nigeria. Le Financial Times rapporte que les grandes compagnies aériennes ont du mal à rapatrier les revenus des ventes de billets à cause d’une disponibilité trop faible de dollars dans le pays. Emirates a ainsi annoncé qu’elle suspendait les vols à destination et en provenance du Nigeria à partir du 1er septembre avant de faire marche arrière et de réactiver la liaison aérienne vers Lagos le 11 septembre suite au déblocage de 265 millions de dollars par la banque centrale du pays.
Cette situation a eu des conséquences sur la devise nigériane. Le naira qui se négocie officiellement à 421 nairas pour un dollar est tombée à 700 dollars sur le marché parallèle et pourrait s’effondrer davantage selon des informations obtenues par le média américain. Pour Iyin Abeji, entrepreneur dans la fintech à Lagos, personne n’aurait pu prédire une telle situation.
"C'est vraiment une tempête parfaite. Personne n'aurait pu le prévoir : faible production de pétrole et forte demande en dollars.", a indiqué M.Abeji.
Cette situation monétaire s’est récemment transformée en crise. Les revenus sont tombés en raison de vols massifs, faisant chuter la production quotidienne de brut à 1,1 millions de barils. Aujourd’hui, l’Angola a dépassé le Nigeria et est devenu le premier producteur de pétrole d’Afrique.
La baisse des investissements étrangers s'est également répercutée sur la situation. Ceux-ci représentent une manne financière importante pour les caisses de l’état. En 2021, ils se sont élevés à 700 millions de dollars, contre 3,1 milliards en 2015.

La cryptomonnaie reine au Nigeria

Si le pays traverse une crise monétaire, sa population est très demandeuse de cryptomonnaies. Selon le rapport "Into the Cryptoverse Report" de KuCoin publié en avril dernier, 35% de la population nigériane a possédé ou échangé des cryptomonnaies lors des six derniers mois précédant le rapport. Sur ces 33,4 millions de personnes qui ont adopté cette monnaie alternative, 17.36 millions ont transféré plus de la moitié de leurs actifs en cryptomonnaie.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала