Des archéologues égyptiens pensent avoir découvert la momie de la reine Néfertiti

Néfertiti - Sputnik Afrique, 1920, 17.09.2022
S'abonnerTelegram
Le très médiatisé égyptologue Zahi Hawass espère pouvoir bientôt annoncer la découverte de la momie de la reine Néfertiti. L’épouse du pharaon Akhénaton est depuis longtemps un objet de fantasme.
Une révélation archéologique d’ampleur pourrait bientôt avoir lieu en Égypte. Une momie est en effet à l’étude, qui pourrait bien être celle de la célèbre reine Néfertiti, à en croire l’égyptologue Zahi Hawass. Des tests ADN sont en cours et le verdict pourrait tomber en octobre.
"Nous avons déjà l'ADN des momies de la 18e dynastie […] et nous avons deux momies sans nom étiquetées KV21a et b. En octobre, nous pourrons vous annoncer la découverte de la momie d'Ankhesenamun, épouse de Toutankhamon, et de sa mère, Néfertiti […] Je suis sûr que je révélerai laquelle des deux momies sans nom est Néfertiti", a déclaré l’égyptologue au média El Independiente.
Si les archéologues tiennent peut-être la momie de la fameuse reine, l’emplacement de sa tombe reste cependant un mystère. Zahi Hawass estime qu’elle pourrait se trouver dans la zone orientale de la mythique Vallée des Rois.

Un buste passé à la postérité

Épouse du pharaon Akhénaton qui révolutionna les cultes de l’Égypte antique pour y instaurer un dieu unique, Néfertiti est surtout passée à la postérité grâce à son buste, retrouvé en 1912 à Tell el-Amarna par l’archéologue allemand Ludwig Borchardt.
Exposée au Neues Museum de Berlin, l’œuvre a d’ailleurs fait l’objet de plusieurs demandes de restitution. Zahi Hawass a notamment déclaré à plusieurs reprises, lorsqu’il était à la tête du Conseil suprême des Antiquités, que le buste appartenait à l’Égypte.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала