Des manifestations anti-gouvernementales enflamment plusieurs pays européens – images

© AP Photo / Petr David JosekDes manifestants à Prague
Des manifestants à Prague - Sputnik Afrique, 1920, 04.09.2022
S'abonnerTelegram
Mécontents des mesures que prennent leurs gouvernements et de la manière dont ils font face aux différentes crises touchant l’Europe actuellement, les habitants de plusieurs pays, dont la France, l’Allemagne, les Pays-Bas et la République tchèque sont descendus dans la rue ce week-end.
La crise énergétique, la législation sur le Covid, le Nord Stream, ainsi que les sanctions antirusses, voici une partie des raisons pour lesquelles les habitants de plusieurs pays européens ont protesté ce week-end.
Sur les réseaux sociaux circulent les images des manifestations qui ont touché samedi et dimanche la France, l’Allemagne, la République Tchèque et les Pays-Bas.
Les habitants de Cologne ont demandé la levée des sanctions contre la Russie et la mise en service de Nord Stream 2, ainsi que l'arrêt de l’envoi d'armes en Ukraine. Un rassemblement contre cette manifestation jugée pro-russe s'est également tenu à procimité, et ses participants se sont comportés de manière agressive, lançant des pétards et des bouteilles.
La police a déployé des forces importantes pour maintenir l'ordre, rapporte le média allemand WDR.
À Amsterdam, les manifestants ont crié "À bas le cabinet du Premier ministre Rutte!".
Aux Pays-Bas, des milliers de personnes ont manifesté contre le gouvernement, appelant les autorités actuelles à lever les restrictions imposées par le Covid. Bien que les statistiques sur les cas de Covid-19 aux Pays-Bas se soient améliorées au cours du mois dernier, les autorités ne sont pas pressées de lever les restrictions qu'elles ont imposées en juillet dernier en raison de l'émergence de nouvelles souches du virus. Tout le monde doit respecter les règles, sinon il y a une lourde amende à payer.
En France, le 3 septembre, un rassemblement contre la politique du gouvernement a été organisé par Les Patriotes. "Macron, dégage!", "Macron, destitution!", "Quittons l’Otan!" ont été parmi les slogans scandés par les protestataires.
Environ 70.000 personnes ont protesté ce samedi dans le centre historique de Prague contre le gouvernement tchèque l'accusant d'accorder plus d'attention à l'Ukraine ravagée par la guerre qu'à ses propres citoyens.
Organisée sous le slogan, "la République tchèque d'abord", la manifestation visait l'inflation croissante tirée par une flambée des prix de l'énergie, la vaccination Covid-19 ainsi que les immigrants. Les manifestants ont exigé la démission du gouvernement de centre-droit de Petr Fiala, qui était entré en fonction en décembre dernier.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала