La Guinée équatoriale bientôt coupée d’Internet? La Banque de France mise en cause

© Sputnik . Maxim Bogodvid / Accéder à la base multimédiaDes câbles dans un data-center
Des câbles dans un data-center - Sputnik Afrique, 1920, 31.08.2022
S'abonnerTelegram
La Guinée équatoriale pourrait voir ses connexions internet perturbées, pour ne pas avoir payé sa facture à ses fournisseurs. Le vice-président Teodoro Nguema Obiang Mangue a imputé ces difficultés de paiement à la Banque de France.
Lire Sputnik Afrique en Guinée équatoriale pourrait bientôt s’avérer compliqué. Non pas à cause de quelconques sanctions, mais à cause de potentielles coupures d’internet. Les services de fibre optique pourraient en effet être coupés, si le pays ne parvient pas à régler la facture auprès de ses fournisseurs, a annoncé le compte de la vice-présidence sur Twitter.
La situation résulte de blocages dans des transferts de fonds de la Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). Le vice-président Teodoro Nguema Obiang Mangue a également pointé du doigt la Banque de France sur Twitter. Le responsable a souligné qu’il revenait à l’institution française d’autoriser les virements GITGE (Gestionnaire des infrastructures de télécommunications de la Guinée équatoriale) via la BEAC.
Le vice-président a en chargé le Premier ministre Francisco Pascual Obama Asue de mettre en place une commission pour tenter de remédier au problème.

Câbles sous-marin de l’Europe à l’Afrique

La Guinée équatoriale est raccordée au fameux système de câbles sous-marin ACE (Africa Coast to Europe), qui relie l’Europe, en particulier la France et le Portugal, à l’Afrique de l’Ouest et à l’Afrique du Sud.
Le pays compte 1,47 million d'habitants et 386.600 internautes, soit un taux de pénétration de 26%, rapportait récemment une étude de l’agence We Are Social.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала