La Pologne refuse de livrer du pétrole à l’Allemagne, quid de la solidarité européenne?

© Sputnik . Service de presse du ministère russe des Affaires étrangères / Accéder à la base multimédiaMaria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères
Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik Afrique, 1920, 24.08.2022
S'abonnerTelegram
Ne pas livrer du gaz vers l’Allemagne ou se débarrasser du gazoduc Nord Stream 2… Selon la porte-parole de la diplomatie russe, en choisissant ces mesures, Varsovie a oublié "les promesses européennes et des serments de solidarité européenne" en prônant ainsi la volonté d'un continent non européen.
Les autorités polonaises refusent de livrer du pétrole à l’usine de la ville allemande de Schwedt censé remplacer les importations en provenance de Russie via l'oléoduc Druzhba, a rapporté ce 24 août le Financial Times. Se référant à une source au sein de l’entreprise, le journal explique que la Pologne est mécontente du fait que Rosneft possède plus de la moitié des actions de la société.
Ce refus a été critiqué par la porte-parole de la diplomatie russe qui a pointé du doigt l’oubli par Varsovie de "toutes les promesses européennes et des serments de solidarité européenne", en poursuivant ses propres intérêts.
"Être un conducteur de la volonté d'un continent absolument non européen, ne pas jouer en faveur de ses voisins, de ses partenaires de l'UE, mais saisir un moment, se repousser de la situation et jouer la carte de l'énergie à titre individuel", tels sont les objectifs poursuivis par la Pologne, a affirmé Maria Zakharova à Sputnik.
Auparavant, le Président polonais Andrzej Duda avait appelé à "se débarrasser" du gazoduc Nord Stream 2. Selon lui, il n'y a pas de retour au statu quo en ce qui concerne les relations avec la Russie.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала