La Russie, pays "parrain du terrorisme": cette initiative lettone relève d’une "xénophobie bestiale"

© Sputnik . Service de presse du ministère russe des Affaires étrangères  / Accéder à la base multimédiaPorte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova
Porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova - Sputnik Afrique, 1920, 11.08.2022
S'abonnerTelegram
En reconnaissant la Russie comme pays "parrain du terrorisme", le parlement letton agit sans aucun fondement, estime la porte-parole de la diplomatie russe tout en assimilant les auteurs de l'initiative aux "néonazis".
La décision du parlement letton de reconnaître la Russie comme "un État parrain du terrorisme" relève de la "xénophobie", estime la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.
"Compte tenu du fait que cette décision n’est appuyée par aucun fait, à part une xénophobie bestiale, il faut donc baptiser ses idéologues comme rien d’autre que des néonazis", a réagi Mme Zakharova à l'initiative de la Saeima lettone datant du 11 août.
Critiquant l’opération spéciale russe en Ukraine, le parlement letton appelle les pays membres de l’Union européenne à cesser immédiatement la délivrance de visas aux Russes. En outre, le ministre letton des Affaires étrangères juge que les habitants de la Lettonie qui décideront d’obtenir la nationalité russe devront quitter le pays.

"Russophobie pathologique"

Il y a quelques jours, Mme Zakharova avait déjà qualifié l’intention du parlement letton d’"acte hostile des législateurs lettons" s’inscrivant bien "dans l’hystérie antirusse entamée par Riga".
"La russophobie pathologique de l'élite lettone est déjà une raison des problèmes économiques et sociaux sérieux de ce pays balte; elle a fait s’écrouler le niveau de vie de sa population", a-t-elle insisté.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала