Le site d’une université marocaine piratée par un hacker possiblement algérien

Un hacker  - Sputnik Afrique, 1920, 08.08.2022
S'abonnerTelegram
Un hacker se présentant comme Algérien a piraté le site d’une université marocaine. Les tensions entre l’Algérie et le Maroc ne sont pas étrangères à ces faits récurrents.
Le site de l’université marocaine des sciences Dhar El Mahraz de Fès (FSDM) a été visé le 5 août par une cyberattaque, relate Morroco World News.
Selon le média, un hacker qui pourrait être originaire d'Algérie a laissé sa signature avec le drapeau de ce pays, avec une légende indiquant "Pas de paix entre les systèmes".
Il a affirmé sur Twitter avoir collecté trois millions de lignes de données, y compris des courriels et des mots de passe.

Des attaques répétées?

Ce n’est pas la première fois que des sites algériens et marocains sont visés par des attaques. Avant même la crise politique née entre les deux pays en août 2021, suite à l’affaire du Sahara occidental, plusieurs sites algériens ont fait l’objet d’attaques de hackers marocains. Même chose côté marocain, où de nombreux sites ont subi des attaques de la part de hackers algériens.
Si ces attaques ne semblent pas avoir de motivations exclusivement politiques, elles interviennent dans un contexte de grandes tensions.

Des relations difficiles

Les relations diplomatiques entre les deux pays sont tendues. Depuis l’été de 2021, Rabat n’a officiellement plus aucun contact avec Alger, sur fond de lourdes divergences concernant le Sahara occidental. Un contentieux qui divise les deux nations depuis des décennies, car l’Algérie soutient le Front Polisario, mouvement indépendantiste sahraoui.
Les tensions se sont encore exacerbées début novembre dernier, lorsque trois civils algériens ont été retrouvés morts à bord d’un camion sur le territoire du Sahara occidental. Alger a alors accusé l’armée marocaine d’avoir utilisé un drone pour les éliminer.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала