Schröder propose la "solution la plus simple" au problème de la pénurie de carburant

© Sputnik . Alekseï KoudenkoGerhard Schröder
Gerhard Schröder - Sputnik Afrique, 1920, 03.08.2022
S'abonnerTelegram
L'ancien chancelier Gerhard Schröder a recommandé au gouvernement fédéral d’utiliser le gazoduc Nord Stream 2 pour résoudre le problème d’approvisionnement de l’industrie et des ménages allemands.
L’ancien chancelier allemand Gerhard Schröder a déclaré que le gazoduc Nord Stream 2 devrait être lancé le plus vite possible afin de résoudre le problème aigu de la pénurie de carburant et réduire la charge financière des Européens.
"La solution la plus simple serait de mettre en service le gazoduc Nord Stream 2. Sa construction est terminée. Dans le cas où les choses tournent vraiment mal, il y a ce gazoduc, et avec ses deux tronçons il n'y aurait pas de problème d'approvisionnement pour l'industrie allemande et les ménages allemands", a-t-il indiqué dans une interview accordée au magazine Stern.
Il a accusé les autorités en place de l’abandon de ce projet et a mis en garde contre les conséquences à venir, plus particulièrement une baisse du niveau de vie.

Sans le Nord Stream 2, soyez prêts aux conséquences

"Si vous ne voulez pas utiliser le Nord Stream 2, vous devrez en supporter les conséquences. Et elles seront énormes en Allemagne aussi. Tous ceux qui se chauffent au gaz commencent déjà à le sentir... Mais pour beaucoup de gens qui doivent compter avec chaque centime, ça va être vraiment dur. Et puis on se demandera en Allemagne: "Pourquoi se passe-t-on du gaz du gazoduc Nord Stream 2? Pourquoi? Je n'ai pas toujours été un pur économiste de marché dans ma carrière politique, mais un principe de l'économie de marché est assez simple: si l'offre est réduite, les prix montent."
M.Schröder a noté que l’Allemagne pourrait se retrouver dans une situation inédite.
"Des branches entières de l’industrie comme le verre ou le papier sont au bord du gouffre."
Il a cité en exemple la situation du géant allemand de la chimie.
"Si BASF, par exemple, s’il n’y a plus de gaz, a un gros problème, nous, les Allemands, en avons un énorme", a-t-il résumé.
La construction du gazoduc d'une capacité de 55 milliards de mètres cubes par an a été terminée en septembre dernier. La procédure d'autorisation de mise en service a été suspendue par le gouvernement allemand en février 2022.
Le vice-chancelier et ministre allemand de l’Économie et du Climat Robert Habeck ne crois pas que le Nord Stream 2 puisse être lancé sur le moyen et sur le court terme.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала