Le Maroc suspend les vols à destination et en provenance de la France

© Sputnik . Alexeï Vitvitsky / Accéder à la base multimédiaRabat, Maroc
Rabat, Maroc - Sputnik Afrique, 1920, 25.11.2021
S'abonnerTelegram
Le Maroc a annoncé suspendre à partir du 26 novembre les vols à destination et en provenance de la France pour faire face à la dégradation de la situation sanitaire dans certains pays du voisinage européen.
Les autorités marocaines ont décidé de suspendre les vols réguliers de passagers à destination et en provenance de la France à partir du vendredi 26 novembre à 23h59, a déclaré ce jeudi 25 novembre le Comité interministériel de coordination et de suivi du dispositif régissant les voyages internationaux pendant la pandémie.
La suspension restera en vigueur jusqu'à nouvel ordre, souligne la même source. Cette décision intervient afin de préserver les acquis du Maroc en matière de gestion de la pandémie de Covid-19 et pour faire face à la dégradation de la situation sanitaire dans certains pays du voisinage européen, précise le Comité interministériel dans un communiqué.
Air France a déclaré avoir pris connaissance de la décision de Rabat et avoir décidé de renforcer son programme de vols le 26 novembre, avant l'annulation de tous les départs vers le Maroc jusqu'au 30 novembre, a minima, relate Reuters. Une décision sera prise ultérieurement pour le programme des vols à destination du Maroc à compter du 30 novembre.
Le Figaro avait annoncé plus tôt dans la journée qu'Easy Jet suspendait tous ses vols entre la France et le Maroc jusqu'à fin décembre, l'expliquant par le durcissement de la situation sanitaire liée à la pandémie.

Restrictions sanitaires

Le Maroc avait déjà suspendu les vols avec la Russie, le Royaume-Uni et les Pays-Bas.
En juillet, il avait inclus l’Hexagone dans sa liste B, c’est-à-dire les pays avec une situation épidémiologique considérée comme inquiétante. Les voyageurs vaccinés venant de France devaient présenter un certificat attestant une immunisation avec des vaccins reconnus par le royaume et étaient obligés de présenter à leur entrée un test PCR négatif de moins de 48 heures. Les personnes non ou incomplètement vaccinées devaient fournir un test PCR négatif et se soumettre à une quarantaine de 10 jours dans un lieu désigné par les autorités et à leurs frais.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала