L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik Afrique, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Le Covid-19 a emporté trois panthères des neiges dans un zoo américain

© Sputnik . Ilya Naymouchine / Accéder à la base multimédiaUne panthère des neiges, image d'illustration
Une panthère des neiges, image d'illustration - Sputnik Afrique, 1920, 15.11.2021
S'abonnerTelegram
La direction d’un zoo et les habitants de la ville américaine de Lincoln déplorent la mort de plusieurs panthères des neiges en raison du SRAS-CoV-2. Elles souffraient de séquelles assez rares chez les félins et les animaux domestiques.
Trois panthères des neiges sont décédées au parc zoologique de Lincoln, dans le Nesbraska, aux États-Unis, à cause des complications dues à la contamination de ces félins par le nouveau coronavirus, informe samedi 13 novembre avec une "tristesse profonde" la direction de l’établissement sur sa page Facebook.
"Nos panthères, Ranney, Everest et Makalu, étaient aimées par toute notre communauté à l’intérieur et à l’extérieur du zoo. Cette perte est vraiment déchirante, et nous sommes tous en deuil", déplore le zoo américain.
Le même message fait part que deux "tigres de Sumatra, Axl et Kumar, se sont apparemment complètement rétablis de leur maladie".
Le parc zoologique reste d’ailleurs ouvert au grand public et continue de respecter toutes les mesures anti-Covid, prescrites par les autorités sanitaires américaines et l’Association américaine des vétérinaires de zoo.
La panthère des neiges (appelée également "léopard des neiges", "once" ou "irbis") est une espèce de la famille des félidés, de la sous-famille des panthérinés, plus couramment dites des grands félins. Outre l’irbis, les grands félins comprennent le tigre, le lion, le jaguar, le léopard et le léopard nébuleux. Les léopards des neiges habitent des régions montagneuses d’Asie et Sibérie centrales, de l’Altaï et du Tibet.

Covid-19 et animaux

L’année dernière, les experts de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont annoncé que les chiens et les chats pouvaient être infectés par le nouveau coronavirus, mais de tels cas étaient plutôt rares.
En ce qui concerne les grands félins, en décembre 2020, le zoo d’une autre ville américaine –Louisville, dans le Kentucky- a fait part d’un cas très similaire à celui du parc zoologique de Lincoln. L’une de ses trois panthères des neiges, une femelle baptisée NeeCee, a été testée positive au SRAS-CoV-2. Selon le zoo de Louisville, il s’agissait de la première infection au Covid-19 chez cette espèce de félins. Avec des symptômes très légers, notamment une toux sèche et une respiration sifflante, NeeCee, ainsi que deux mâles, ont été isolés du public pour une quarantaine d’environ un mois. En janvier 2021, la presse américaine a annoncé que les trois félins du zoo de Louisville se sentaient bien et étaient de nouveau visibles par le public.
En août 2021, le zoo de Ragunan de Jakarta a annoncé que ses deux tigres de Sumatra avaient été infectés à la mi-juillet par le nouveau coronavirus présentant des symptômes de type grippal, mais s’étaient bien rétablis.
À la fin de 2020, Sergueï Aramilev, biologiste et directeur du centre Tigre de l'Amour, responsable de la protection de cette sous-espèce la plus nordique du plus grand félin contemporain de la planète, a expliqué à Sputnik que le SRAS-CoV-2 n’était normalement pas mortel pour les tigres et les grands félins, qui ne sont pas porteurs de ce virus.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала