Les USA se préparent à un conflit armé en mer Noire, assure la Russie

© Sputnik . Sputnik / Accéder à la base multimédiaLe destroyer lance-missiles américain USS Porter dans le port de la ville de Batoumi, en Géorgie
Le destroyer lance-missiles américain USS Porter dans le port de la ville de Batoumi, en Géorgie  - Sputnik Afrique, 1920, 09.11.2021
S'abonnerTelegram
Suite à l’activité de la Marine américaine en mer Noire, le ministère russe de la Défense a estimé que les États-Unis y examinent un "théâtre éventuel d’opérations militaires" au cas où Kiev préparerait une action armée dans le sud-est de l’Ukraine. Le but de Washington serait d'exploiter militairement le territoire de ce pays.
Sur fond de l’envoi de deux bâtiments des États-Unis en mer Noire et de leurs exercices dans la zone, le ministère russe de la Défense a déclaré que ceux-ci examinaient la zone comme un "théâtre d’hostilités possibles".
"Compte tenu du fait qu'en plus de l'US Navy, les exercices impliqueront l'aviation tactique, de patrouille et stratégique, ainsi que des contingents des forces armées de Bulgarie, de Géorgie, de Roumanie, de Turquie et d'Ukraine, il y a une étude du théâtre supposé des actions militaires au cas où Kiev préparerait une action armée dans le sud-est [de l’Ukraine, ndlr]", a indiqué le ministère en soulignant que le but de ces actions était "l’exploitation militaire [de ce] territoire".
Le destroyer lance-missiles américain USS Porter et le navire de commandement Mount Whitney, qui sont entrés en mer Noire, se trouvent pour l’instant dans le port de la ville de Batoumi, en Géorgie, alors que le pétrolier John Lenthall se situe dans la partie sud-ouest de la zone.
La Flotte russe de la mer Noire contrôle les mouvements de ces bâtiments.

Des manœuvres russes

Ces propos interviennent après que la Russie a initié des exercices en mer Noire suite à l’envoi par la Marine américaine de deux navires. Pour la Sixième Flotte de l’US Navy, le but était d’"opérer avec nos alliés et partenaires de l'Otan dans la région".
Auparavant, la Sixième Flotte avait lancé des opérations dans les mers Méditerranée et Noire dans le cadre de l’Otan, selon un communiqué publié le 29 octobre.
Dans la foulée, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré le 8 novembre que ces exercices de l'Alliance étaient motivés par la volonté des États-Unis et de leurs alliés d'intensifier leur politique de dissuasion à l'égard de Moscou.

Des relations tendues

Les relations entre la Russie et l’Otan sont tendues ces derniers mois. Le Kremlin a annoncé sa décision de suspendre à partir de début novembre les travaux de la mission de liaison militaire de l’Alliance à Moscou après que l’Alliance a expulsé huit de ses diplomates.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала