La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères ironise sur les élections à Berlin

© Sputnik . le ministère russe des Affaire étrangèresMaria Zakharova
Maria Zakharova - Sputnik Afrique, 1920, 10.10.2021
S'abonnerTelegram
Alors que les élections en Allemagne sortent déjà de l’ordinaire avec le pire score de son histoire pour la CDU, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a relevé en outre des situations singulières comme la possibilité pour les mineurs de voter ou des problèmes avec les bulletins dans une centaine de bureaux de vote.
La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a commenté sur un ton ironique le déroulement des récentes élections locales et fédérales à Berlin, citant les problèmes et relevant un nombre démesurément insignifiant d'observateurs.
"En bref sur les élections à Berlin au Bundestag et au Landtag de la ville: à la suite de l’imbroglio avec les bulletins dans 99 bureaux de vote, plus de 13.000 voix ont été invalidées. Dans l’un des bureaux, 99% des bulletins en faveur d’un candidat élu au système majoritaire ont été déclarés nuls. Les mineurs ont pu voter on ne sait comment puisqu’ils n’en ont pas le droit. Plusieurs bureaux de vote ont procédé au recomptage des voix, ce qui a changé les résultats", a-t-elle écrit sur Telegram.
Maria Zakharova ne veut "même pas commencer" à parler de "l'absurdité qui régnait dans les bureaux avec les files d'attente et un nombre de bulletins ne correspondant pas à celui d'électeurs".
"Là ce sont les queues de qui il faut, pas celles des Russes: un classique de la rubrique #C'estAutreChose", a-t-elle noté.
Elle a également indiqué que les élections en Allemagne avaient été suivies par seulement cinq représentants du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme (ODIHR) de l’OSCE.
"Parce que +les élections n’y connaissent aucun problème+. Rideau", a-t-elle noté.

Les élections

L’Allemagne a élu le 26 septembre ses députés au Bundestag et c’est le Parti social-démocrate (SPD) d'Olaf Scholz qui a remporté les législatives avec 25,7% des voix. Les chrétiens-démocrates, le parti d’Angela Merkel, ont totalisé 24,1% des voix, le pire résultat de l’histoire de la CDU. Les Verts sont arrivés troisièmes, avec 14,8% des voix, suivis du FDP avec 11,5%.
C’est la première fois depuis 1949 qu’aucun parti n’atteint la barre des 30%, relève l’Institut français des relations internationales (IFRI).
Des consultations ont été engagées entre les forces politiques sur la formation d’un gouvernement, mais d'importants obstacles se dressent sur le chemin d'une éventuelle alliance, notamment sur les questions fiscales.

Observateurs en Russie

Si le nombre d’observateurs du ODIHR de l'OSCE pouvait être compté sur les doigts d’une main en Allemagne, la situation avait été tout autre avec les législatives en Russie qui s’étaient tenues une semaine plus tôt. L’ODIHR a refusé d'envoyer ses observateurs dans le pays après que Moscou, en raison de restrictions liées à la pandémie de Covid, a proposé d'accueillir 50 représentants du Bureau au lieu des 500 voulus par ce dernier.

"La capacité de déterminer de manière indépendante le nombre d'observateurs nécessaires pour que nous puissions observer de manière efficace et crédible est essentielle à toute observation internationale", s’était plaint l’ODIHR dans un communiqué.

L'OSCE a alors affirmé que, dans de telles conditions, il serait impossible d’assurer l'observation des élections.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала