Une méga-usine électrise les relations entre Tesla et l'Allemagne

© AP Photo / Hannibal HanschkeElon Musk .
Elon Musk . - Sputnik Afrique, 1920, 07.10.2021
S'abonnerTelegram
Alors que la méga-usine construite par Tesla en Allemagne pourrait recevoir d'ici quelques semaines les ultimes autorisations avant d'ouvrir, le directeur général du constructeur américain Elon Musk est attendu samedi dans la petite ville de Grünheide pour fêter l'évènement.
Bien que les rassemblements publics demeurent limités à 5.000 personnes en Allemagne en raison de la pandémie de COVID-19, Tesla a demandé et obtenu le droit d'accueillir jusqu'à 9.000 personnes à cette occasion.
Ce passe-droit, qui s'ajoute au feu vert donné à la société californienne pour commencer à construire sa nouvelle usine avant même d'avoir reçu une autorisation définitive, est selon les critiques du projet la preuve que Tesla peut s'exonérer trop facilement des règles - une tendance qu'ils craignent de voir se poursuivre.
Les pré-approbations que Tesla a obtenues auprès des autorités locales sont légales, mais rarement utilisées par les sociétés allemandes car si le projet est finalement retoqué, tous les frais de remise en état d'origine sont à leur charge.
Cela ne semble pas trop préoccuper Elon Musk, et si certains Allemands le critiquent, notamment dans les milieux écologistes et syndicalistes, d'autres se félicitent de son audace et y voient un moyen d'ouvrir une brèche dans les réglementations qu'ils jugent trop restrictives en matière d'urbanisme, de marché du travail et d'environnement.
"Je suis convaincu que Tesla peu avoir un impact positif sur l'Allemagne", a déclaré à Reuters le ministre de l'Economie du Land de Brandebourg, le social-démocrate Jörg Steinbach, grand défenseur du projet d'usine.
"L'idée de regarder de plus près la législation actuelle et de voir si elle peut être modernisée - sans prendre le risque d'une perte de contrôle juridique - est à mes yeux totalement justifiée", a-t-il ajouté.
Le tapis rouge déroulé par les autorités locales à Tesla n'est pas du goût des syndicats, qui entendent se battre pour que les ouvriers bénéficient de contrats de travail respectant les standards allemands, ni des défenseurs de l'environnement qui s'inquiètent de futures extensions de l'usine.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала