Panama: plus de 50 morts dans la traversée de la jungle du Darien

CC0 / nile / jungle
jungle - Sputnik Afrique, 1920, 07.10.2021
S'abonnerTelegram
Plus de 50 migrants ont péri depuis le début de l'année au Panama en tentant de traverser la jungle hostile du Darien, à la frontière avec la Colombie, dans leur tentative d'atteindre les Etats-Unis, a indiqué mercredi le bureau du procureur panaméen.
"L'Institut de médecine légale et de sciences médico-légales du Panama a enregistré 53 décès de migrants dans différentes circonstances dans la province de Darien", a déclaré à la presse, le directeur de cet institut, José Vicente Pachar.
Ce chiffre est plus élevé que les années précédentes, où entre 20 et 30 corps étaient retrouvés en moyenne dans ce couloir de jungle de 266 km entre la Colombie et le Panama, sans doute l'étape la plus difficile du voyage vers les Etats-Unis, en passant par l'Amérique centrale et le Mexique, de ces migrants majoritairement haïtiens venus du Brésil, du Chili ou d'Argentine.
Il est même "très possible que le nombre de morts augmente" car le flux de migrants à travers le Darien "a augmenté", a averti M. Pachar.
Depuis le début de l'année, quelque 70.000 personnes ont, selon les autorités panaméennes, traversé cette jungle de 575.000 hectares, un chiffre presque équivalent aux cinq années précédentes.
Si le nombre de migrants traversant la jungle panaméenne a considérablement diminué au cours des premiers mois de la pandémie, le flux est à nouveau en hausse.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала