La CIA crée un centre spécial pour garder à l’œil la Chine

CIA - Sputnik Afrique, 1920, 07.10.2021
S'abonnerTelegram
L’agence centrale du renseignement des États-Unis a déclaré avoir mis en place un centre spécial consacré aux opérations relatives à la Chine. Selon le New York Times, la CIA avait précédemment reconnu avoir perdu "un nombre inquiétant" de ses informateurs à l’étranger, et notamment en Chine.
Un Centre des opérations pour la Chine (China Mission Center, CMC) a été créé au sein de la CIA, a déclaré ce jeudi 7 octobre l’agence de renseignement.

"Le directeur de la CIA William Burns a annoncé la mise en place du China Mission Center pour réagir au défi global posé par la Chine, qui touche l’ensemble des activités de l’agence […]. Le nouveau centre unifiera le travail exceptionnel que la CIA accomplit déjà contre ce rival clé", indique l’agence américaine dans un communiqué.

Estimant que le gouvernement chinois devient "de plus en plus contradictoire", M.Burns la considère comme "la plus importante menace géopolitique" du XXIe siècle.
Dans le même temps, le directeur de la CIA a promis que son agence continuerait "de prêter une attention particulière aux autres menaces importantes", parmi lesquelles il cite la Russie, la Corée du Nord, l'Iran et la lutte contre le terrorisme.

La CIA à court d’informateurs à l’étranger?

Selon le New York Times, la CIA a récemment envoyé un télégramme secret à ses bases à l’étranger, les avertissant qu’un "nombre inquiétant" d’informateurs recrutés pour espionner au profit des États-Unis avaient été tués, arrêtés ou étaient devenus des agents doubles ces dernières années.
L’agence aurait reconnu que les services secrets pakistanais étaient les plus forts en recrutement d’informateurs étrangers, alors que les services de contre-renseignement russes et chinois utilisent largement de nouvelles technologies, compliquant le travail des services secrets américains. L'avertissement serait adressé principalement aux agents de première ligne, les personnes les plus directement impliquées dans le recrutement et la vérification des sources, d’après le New York Times.
En 2019 et 2020, au moins quatre anciens agents secrets ou militaires ont été inculpés ou condamnés aux États-Unis pour espionnage au profit de la Chine, et un ancien sergent de l'armée de l'air a été inculpé pour avoir fourni des informations à Téhéran.

Projets US concernant la Chine

L’annonce de la CIA intervient peu après des informations sur les projets du Pentagone relatifs à la Chine. En juin, Politico rapportait que le département de la Défense envisageait de déployer une force opérationnelle navale permanente pour contrer la Chine dans la région du Pacifique et de lancer une opération militaire pour le Pacifique qui permettrait d'allouer un budget et des ressources supplémentaires à la question chinoise.
En juillet, un responsable du Pentagone, John Hyten, a déclaré que le principal danger à long terme pour les États-Unis émanait de la Chine.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала