Macron réagit au rapport sur la pédocriminalité dans l’Église évoquant 216.000 mineurs victimes

© AFP 2022 LUDOVIC MARINEmmanuel Macron au sommet européen en Slovénie
Emmanuel Macron au sommet européen en Slovénie - Sputnik Afrique, 1920, 06.10.2021
S'abonnerTelegram
Commentant depuis la Slovénie le rapport faisant état de 216.000 mineurs victimes de pédocriminalité dans l'Église, Emmanuel Macron a salué le souhait de cette dernière "de regarder en face" ce scandale.
Le lendemain de la publication d'un rapport faisant état de 216.000 mineurs victimes dans des affaires pédocriminelles au sein de l'Église, Emmanuel Macron a tenu à souligner "l'esprit de responsabilité" de cette dernière.
Prononçant un discours depuis la Slovénie, où touche à sa fin un sommet européen réunissant 27 chefs d'État, le Président français s'est félicité du fait que l'Église de France ait "décidé de regarder en face" ce scandale en son sein.
"Je souhaite que ce travail puisse se poursuivre dans la lucidité et l'apaisement. Notre société en a besoin. Il y a un besoin de vérité et de réparation", a estimé le chef de l'État.

Plus de 200.000 victimes en 70 ans

Un bilan accablant a été présenté dans un rapport publié le 5 octobre suite à l’enquête menée par la commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (CIASE). Selon ces données, depuis 1950, "2.900 à 3.200" hommes prêtres, diacres et religieux ont commis des violences sexuelles sur 216.000 mineurs.
Le président de la commission, Jean-Marc Sauvé, a d'ailleurs jugé que, ajoutant à ce chiffre "les agresseurs laïcs travaillant dans des institutions de l'Église catholique", le nombre de victimes grimpe à au moins 330.000, voire plus, puisqu'il s'agit d'une estimation statistique.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала