États-Unis: retour de soldats d'Afghanistan

S'abonnerTelegram
Le dernier soldat américain a quitté Kaboul la semaine dernière. La mission, qui a coûté la vie à environ 2.500 Américains, tant militaires que civils, s'est avérée impossible.
Découvrez comment les militaires américains ont été accueillis dans leur pays après la plus longue guerre de l'histoire des États-Unis dans ce diaporama de Sputnik.
 
 
*Organisation terroriste interdite en Russie
© REUTERS / Brendan McDermidEn 20 ans, 2.448 Américains, militaires et civils, ont été tués, et 20.722 blessés en Afghanistan. Aujourd'hui, il ne reste plus un seul soldat américain dans ce pays.
Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne de retour d'Afghanistan retrouve sa femme à Fort Drum, comté de Jefferson, dans l’État de New York.
En 20 ans, 2.448 Américains, militaires et civils, ont été tués, et 20.722 blessés en Afghanistan. Aujourd'hui, il ne reste plus un seul soldat américain dans ce pays.Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne de retour d'Afghanistan retrouve sa femme à Fort Drum, comté de Jefferson, dans l’État de New York. - Sputnik Afrique
1/8
En 20 ans, 2.448 Américains, militaires et civils, ont été tués, et 20.722 blessés en Afghanistan. Aujourd'hui, il ne reste plus un seul soldat américain dans ce pays.
Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne de retour d'Afghanistan retrouve sa femme à Fort Drum, comté de Jefferson, dans l’État de New York.
© REUTERS / Brendan McDermidJohn Kirby, porte-parole du département de la Défense des États-Unis, a déclaré que les autorités américaines ne voyaient pas d'autre moyen de continuer à soutenir les opposants aux talibans*, en particulier dans le Panchir, dans le nord de l'Afghanistan, que de le faire à distance.
Sur la photo: soldats de la 10e division de montagne revenus d'Afghanistan à l'aérodrome de Fort Drum.
John Kirby, porte-parole du département de la Défense des États-Unis, a déclaré que les autorités américaines ne voyaient pas d'autre moyen de continuer à soutenir les opposants aux talibans*, en particulier dans le Panchir, dans le nord de l'Afghanistan, que de le faire à distance.Sur la photo: soldats de la 10e division de montagne revenus d'Afghanistan à l'aérodrome de Fort Drum. - Sputnik Afrique
2/8
John Kirby, porte-parole du département de la Défense des États-Unis, a déclaré que les autorités américaines ne voyaient pas d'autre moyen de continuer à soutenir les opposants aux talibans*, en particulier dans le Panchir, dans le nord de l'Afghanistan, que de le faire à distance.
Sur la photo: soldats de la 10e division de montagne revenus d'Afghanistan à l'aérodrome de Fort Drum.
© REUTERS / Brendan McDermidLe lendemain du retrait des troupes, Joe Biden l'a qualifié de «mission incroyablement réussie» et a promis aux Américains que rien de tel ne se reproduirait plus.
Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne de retour d'Afghanistan retrouve sa famille.
Le lendemain du retrait des troupes, Joe Biden l'a qualifié de «mission incroyablement réussie» et a promis aux Américains que rien de tel ne se reproduirait plus.Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne de retour d'Afghanistan retrouve sa famille. - Sputnik Afrique
3/8
Le lendemain du retrait des troupes, Joe Biden l'a qualifié de «mission incroyablement réussie» et a promis aux Américains que rien de tel ne se reproduirait plus.
Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne de retour d'Afghanistan retrouve sa famille.
© REUTERS / Brendan McDermid«Il s'agit de mettre fin à une époque d'interventions militaires majeures destinées à recréer d'autres pays», a déclaré le Président américain.
Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne revenu d'Afghanistan rend son arme.
«Il s'agit de mettre fin à une époque d'interventions militaires majeures destinées à recréer d'autres pays», a déclaré le Président américain.Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne revenu d'Afghanistan rend son arme. - Sputnik Afrique
4/8
«Il s'agit de mettre fin à une époque d'interventions militaires majeures destinées à recréer d'autres pays», a déclaré le Président américain.
Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne revenu d'Afghanistan rend son arme.
© REUTERS / Brendan McDermidNéanmoins, après le départ des États-Unis d'Afghanistan, la cote de popularité de Biden a chuté à 43%, bien qu'en mars, elle dépassait les 60%.
Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne de retour d'Afghanistan retrouve sa famille.
Néanmoins, après le départ des États-Unis d'Afghanistan, la cote de popularité de Biden a chuté à 43%, bien qu'en mars, elle dépassait les 60%.Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne de retour d'Afghanistan retrouve sa famille. - Sputnik Afrique
5/8
Néanmoins, après le départ des États-Unis d'Afghanistan, la cote de popularité de Biden a chuté à 43%, bien qu'en mars, elle dépassait les 60%.
Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne de retour d'Afghanistan retrouve sa famille.
© REUTERS / Brendan McDermidMême après le retrait des troupes, l'Afghanistan reste un problème pour la Maison-Blanche. Une centaine d'Américains n'ont pas pu prendre un avion pour partir du pays. Selon la NBC, parmi ceux qui sont revenus aux États-Unis, une centaine de personnes pourraient être associées à des terroristes.
Sur la photo: militaires de la 10e division de montagne revenus d'Afghanistan à l'aérodrome de Fort Drum.
Même après le retrait des troupes, l'Afghanistan reste un problème pour la Maison-Blanche. Une centaine d'Américains n'ont pas pu prendre un avion pour partir du pays. Selon la NBC, parmi ceux qui sont revenus aux États-Unis, une centaine de personnes pourraient être associées à des terroristes.Sur la photo: militaires de la 10e division de montagne revenus d'Afghanistan à l'aérodrome de Fort Drum. - Sputnik Afrique
6/8
Même après le retrait des troupes, l'Afghanistan reste un problème pour la Maison-Blanche. Une centaine d'Américains n'ont pas pu prendre un avion pour partir du pays. Selon la NBC, parmi ceux qui sont revenus aux États-Unis, une centaine de personnes pourraient être associées à des terroristes.
Sur la photo: militaires de la 10e division de montagne revenus d'Afghanistan à l'aérodrome de Fort Drum.
© REUTERS / Brendan McDermidL'opération militaire américaine en Afghanistan a été lancée en réponse à la pire attaque terroriste de l'histoire américaine. Cependant, après l'élimination d'Oussama ben Laden il y a 10 ans, elle a perdu sa raison formelle.
Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne de retour d'Afghanistan retrouve sa femme.
L'opération militaire américaine en Afghanistan a été lancée en réponse à la pire attaque terroriste de l'histoire américaine. Cependant, après l'élimination d'Oussama ben Laden il y a 10 ans, elle a perdu sa raison formelle.Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne de retour d'Afghanistan retrouve sa femme. - Sputnik Afrique
7/8
L'opération militaire américaine en Afghanistan a été lancée en réponse à la pire attaque terroriste de l'histoire américaine. Cependant, après l'élimination d'Oussama ben Laden il y a 10 ans, elle a perdu sa raison formelle.
Sur la photo: un militaire de la 10e division de montagne de retour d'Afghanistan retrouve sa femme.
© REUTERS / Brendan McDermidEn quittant l'Afghanistan précipitamment, les Américains y ont laissé un grand nombre d'équipements militaires et d'armes. Selon Fox News, leur coût total s’élève à 90 milliards de dollars. Cela a aidé les talibans* à se rééquiper en seulement quelques jours.
Sur la photo: des militaires de la 10e division de montagne revenus d'Afghanistan remettent leurs armes.

En quittant l'Afghanistan précipitamment, les Américains y ont laissé un grand nombre d'équipements militaires et d'armes. Selon Fox News, leur coût total s’élève à 90 milliards de dollars. Cela a aidé les talibans* à se rééquiper en seulement quelques jours.Sur la photo: des militaires de la 10e division de montagne revenus d'Afghanistan remettent leurs armes.  - Sputnik Afrique
8/8
En quittant l'Afghanistan précipitamment, les Américains y ont laissé un grand nombre d'équipements militaires et d'armes. Selon Fox News, leur coût total s’élève à 90 milliards de dollars. Cela a aidé les talibans* à se rééquiper en seulement quelques jours.
Sur la photo: des militaires de la 10e division de montagne revenus d'Afghanistan remettent leurs armes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала