Destructions et incendies après les frappes en Israël et à Gaza

S'abonnerTelegram
Mardi soir, une tour résidentielle de 13 étages située à Gaza a été complètement détruite par les frappes aériennes israéliennes. L'événement s'est produit dans le contexte d'une recrudescence des affrontements entre Israël et l'enclave palestinienne.

Retrouvez les images d'Israël et de Gaza après les frappes aériennes dans ce diaporama de Sputnik.

© REUTERS / Suhaib SalemDes avions israéliens ont détruit mardi soir la tour résidentielle Hanadi de 13 étages à Gaza. Le bâtiment abritait non seulement des logements, mais également un bureau utilisé par les dirigeants politiques du mouvement Hamas au pouvoir à Gaza.
Destructions et incendies après les frappes en Israël et à Gaza

 - Sputnik Afrique
1/12
Des avions israéliens ont détruit mardi soir la tour résidentielle Hanadi de 13 étages à Gaza. Le bâtiment abritait non seulement des logements, mais également un bureau utilisé par les dirigeants politiques du mouvement Hamas au pouvoir à Gaza.
© AP Photo / Heidi LevinePeu de temps après la destruction de l’immeuble Hanadi, des groupes palestiniens ont rapporté avoir tiré 130 roquettes sur Tel Aviv.
Sur la photo: des pompiers sur le lieu d'une frappe palestinienne à Holon près de Tel Aviv.
Destructions et incendies après les frappes en Israël et à Gaza

 - Sputnik Afrique
2/12
Peu de temps après la destruction de l’immeuble Hanadi, des groupes palestiniens ont rapporté avoir tiré 130 roquettes sur Tel Aviv.
Sur la photo: des pompiers sur le lieu d'une frappe palestinienne à Holon près de Tel Aviv.
© AFP 2022 Mohammed AbedSelon l’Armée de défense d'Israël, plus d’un millier de roquettes et obus de mortier ont été tirés depuis la bande de Gaza sur des villes israéliennes depuis lundi soir. Israël a riposté en frappant 500 cibles dans la bande de Gaza.
Sur la photo: des immeubles résidentiels à Gaza qui ont pris feu après les frappes aériennes israéliennes.
Destructions et incendies après les frappes en Israël et à Gaza

 - Sputnik Afrique
3/12
Selon l’Armée de défense d'Israël, plus d’un millier de roquettes et obus de mortier ont été tirés depuis la bande de Gaza sur des villes israéliennes depuis lundi soir. Israël a riposté en frappant 500 cibles dans la bande de Gaza.
Sur la photo: des immeubles résidentiels à Gaza qui ont pris feu après les frappes aériennes israéliennes.
© REUTERS / Amir CohenLe Hamas a tiré en cinq minutes 157 roquettes sur les villes d'Ashkelon et d'Ashdod.
Sur la photo: un immeuble endommagé par une roquette tirée depuis la bande de Gaza sur Ashkelon, dans le sud d'Israël.
Destructions et incendies après les frappes en Israël et à Gaza

 - Sputnik Afrique
4/12
Le Hamas a tiré en cinq minutes 157 roquettes sur les villes d'Ashkelon et d'Ashdod.
Sur la photo: un immeuble endommagé par une roquette tirée depuis la bande de Gaza sur Ashkelon, dans le sud d'Israël.
© AP Photo / Adel HanaLes autorités palestiniennes ont, à leur tour, déclaré que les avions israéliens avaient bombardé des bâtiments gouvernementaux, y compris le bâtiment du ministère de l'Intérieur.
Sur la photo: des pompiers luttant contre les incendies à Gaza, où des immeubles ont pris feu à la suite de frappes aériennes israéliennes.
Destructions et incendies après les frappes en Israël et à Gaza

 - Sputnik Afrique
5/12
Les autorités palestiniennes ont, à leur tour, déclaré que les avions israéliens avaient bombardé des bâtiments gouvernementaux, y compris le bâtiment du ministère de l'Intérieur.
Sur la photo: des pompiers luttant contre les incendies à Gaza, où des immeubles ont pris feu à la suite de frappes aériennes israéliennes.
© REUTERS / Avi Roccah L’aéroport international David-Ben-Gourion, principal aéroport d'Israël, a interrompu ses activités pour un certain temps. Des roquettes ont frappé le pipeline entre Eilat et Ashkelon.
Sur la photo: à l'intérieur d'un bâtiment endommagé par une roquette palestinienne à Ashdod.
Destructions et incendies après les frappes en Israël et à Gaza

 - Sputnik Afrique
6/12
L’aéroport international David-Ben-Gourion, principal aéroport d'Israël, a interrompu ses activités pour un certain temps. Des roquettes ont frappé le pipeline entre Eilat et Ashkelon.
Sur la photo: à l'intérieur d'un bâtiment endommagé par une roquette palestinienne à Ashdod.
© REUTERS / Ronen ZvulunUn agent des forces de sécurité israéliennes interroge un témoin d'une frappe palestinienne à Holon.

Destructions et incendies après les frappes en Israël et à Gaza

 - Sputnik Afrique
7/12
Un agent des forces de sécurité israéliennes interroge un témoin d'une frappe palestinienne à Holon.

© REUTERS / Mohammed SalemLe nombre de victimes dans la bande de Gaza s'élève à 35, Israël faisant état de cinq morts. L'armée israélienne a rapporté avoir éliminé des personnalités clés des services de renseignement du Hamas.
Sur la photo: les ruines d'une tour résidentielle à Gaza, détruite par les frappes aériennes israéliennes.
Destructions et incendies après les frappes en Israël et à Gaza

 - Sputnik Afrique
8/12
Le nombre de victimes dans la bande de Gaza s'élève à 35, Israël faisant état de cinq morts. L'armée israélienne a rapporté avoir éliminé des personnalités clés des services de renseignement du Hamas.
Sur la photo: les ruines d'une tour résidentielle à Gaza, détruite par les frappes aériennes israéliennes.
© AFP 2022 Mohammed AbedSur le lieu d'une frappe israélienne à Gaza.

Destructions et incendies après les frappes en Israël et à Gaza

 - Sputnik Afrique
9/12
Sur le lieu d'une frappe israélienne à Gaza.

© AFP 2022 Gil Cohen-MagenLe Hamas dit vouloir protéger l’esplanade des Mosquées à Jérusalem contre l'agression et le terrorisme d'Israël par ses actions.
Sur la photo: un bâtiment détruit par une roquette palestinienne à Rishon LeZion.
Destructions et incendies après les frappes en Israël et à Gaza

 - Sputnik Afrique
10/12
Le Hamas dit vouloir protéger l’esplanade des Mosquées à Jérusalem contre l'agression et le terrorisme d'Israël par ses actions.
Sur la photo: un bâtiment détruit par une roquette palestinienne à Rishon LeZion.
© REUTERS / Suhaib SalemCes derniers jours, de violents affrontements ont éclaté entre les Arabes et la police israélienne sur le mont du Temple, à cause notamment d’une décision de justice israélienne d'expulser plusieurs familles palestiniennes du quartier de Cheikh Jarrah à Jérusalem-Est afin d'y construire de nouveaux immeubles. Par ailleurs, les musulmans ont décidé d’interdire l’accès au mont du Temple qui est un endroit sacré pour eux, pendant la journée de Jérusalem lundi dernier.
Sur la photo: des habitants de Gaza inspectent leur immeuble, détruit par les frappes aériennes israéliennes.
Destructions et incendies après les frappes en Israël et à Gaza

 - Sputnik Afrique
11/12
Ces derniers jours, de violents affrontements ont éclaté entre les Arabes et la police israélienne sur le mont du Temple, à cause notamment d’une décision de justice israélienne d'expulser plusieurs familles palestiniennes du quartier de Cheikh Jarrah à Jérusalem-Est afin d'y construire de nouveaux immeubles. Par ailleurs, les musulmans ont décidé d’interdire l’accès au mont du Temple qui est un endroit sacré pour eux, pendant la journée de Jérusalem lundi dernier.
Sur la photo: des habitants de Gaza inspectent leur immeuble, détruit par les frappes aériennes israéliennes.
© AFP 2022 Gil Cohen-MagenMardi, l'Onu a exprimé sa grande préoccupation face à l'escalade du conflit. Les autorités égyptiennes ont déclaré avoir tenté d'obtenir un cessez-le-feu, mais que les violences avaient déjà acquis un caractère irréversible. Les États-Unis, le Royaume-Uni, la Turquie et la plupart des pays arabes ont protesté contre l'escalade de la violence.
Sur la photo: un officier de sécurité israélien devant un immeuble détruit à Yehud, près de Tel Aviv.
Destructions et incendies après les frappes en Israël et à Gaza

 - Sputnik Afrique
12/12
Mardi, l'Onu a exprimé sa grande préoccupation face à l'escalade du conflit. Les autorités égyptiennes ont déclaré avoir tenté d'obtenir un cessez-le-feu, mais que les violences avaient déjà acquis un caractère irréversible. Les États-Unis, le Royaume-Uni, la Turquie et la plupart des pays arabes ont protesté contre l'escalade de la violence.
Sur la photo: un officier de sécurité israélien devant un immeuble détruit à Yehud, près de Tel Aviv.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала