Mort de 18 résidents d'une maison de repos en Belgique après la visite de Saint-Nicolas

© AP Photo / Geert Vanden WijngaertSaint Nicolas arrive à Anvers
Saint Nicolas arrive à Anvers - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Après avoir été testés positifs au coronavirus, 18 résidents de la maison de repos Hemelrijck à Mol (province d'Anvers) sont décédés. Les contaminations sont apparues dans la foulée de la visite de Saint-Nicolas organisée par la direction de l'établissement. 121 résidents et 36 membres du personnel ont déjà été infectés, selon RTBF.

La visite de Saint-Nicolas organisée par la direction de la maison de repos Hemelrijck à Mol, une ville de 35.000 habitants de la province néerlandophone d'Anvers, a entraîné la mort de 18 résidents, tous testés positifs au coronavirus, rapporte RTBF.

Au total, 121 résidents et 36 membres du personnel ont été infectés, et le nombre de résidents présentant des symptômes graves est en augmentation.

Il y a deux semaines, un foyer d'infection a été enregistré au sein de la résidence dans laquelle Saint-Nicolas avait rendu visite quelques jours plus tôt sans savoir qu'il était infecté.

Le principal suspect du foyer de contamination est le fils de l'un des résidents qui s'est déguisé pour l'occasion et a distribué des cadeaux à une grande partie des personnes contaminées.

Suspens autour du vrai responsable

Bruxelles, Belgique - Sputnik Afrique
La Belgique fait face à un «tsunami» de Covid-19, alerte un ministre
Cependant, il reste à établir s'il est vraiment responsable de toutes les contaminations.

«Plusieurs laboratoires cherchent actuellement à déterminer la source des infections, mais je n'ai pas encore reçu de résultats. Cela reste donc incertain pour le moment»", explique le maire Wim Caeyers (CD&V).

Le virologue Marc Van Ranst a annoncé vendredi 25 décembre via Twitter que la majorité des 125 personnes de la maison de repos Hemelrijck à Mol infectées par le coronavirus l'avaient été par la même source. Néanmoins, il ne peut pour le moment pas être affirmé avec certitude que le responsable de ce foyer soit le Saint-Nicolas ayant rendu visite à l'établissement.

RTBF indique que selon les dernières analyses réalisées par l'université de Louvain, 97 résidents, les 17 membres du personnel et le contaminateur présumé sont porteurs de la même souche du virus. Trois autres ont été découvertes chez dix autres pensionnaires.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала