Notre Dame de Nice - Sputnik Afrique

Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois victimes dont deux égorgées

Trois morts dans l'attaque au couteau à la basilique Notre-Dame de Nice ont été annoncées par la police. Selon une des sources policières, une personne de 70 ans environ a été décapitée à l'intérieur de la basilique, précise Reuters.

Une attaque au couteau a eu lieu ce matin dans le centre de Nice, dans le secteur de Notre-Dame.

Selon une des sources policières, une personne de 70 ans environ a été décapitée à l'intérieur de la basilique, précise Reuters. 

Après avoir signalé deux morts dans l'attaque, la police a revu le nombre de victimes à trois.

Le maire de la ville, Christian Estrosi, a remercié les forces de l'ordre qui ont interpellé l'attaquant.

Plus tôt dans la matinée, des coups de feu avaient été signalés dans la zone concernée, alors que l’élu LR des Alpes-Maritimes Éric Ciotti avait évoqué «des événements très graves» près de la basilique.

Le parquet national antiterroriste annonce se saisir de l'enquête sur l'attaque au couteau dans la basilique de Nice. Selon le maire de la ville, Christian Estrosi, «l'auteur n’a cessé de crier “Allahu Akbar” alors qu’il était médicalisé sur place».

L’assaillant a été neutralisé par balles et conduit à l’hôpital. Il est grièvement blessé. 

Moments forts
12:37 29.10.2020
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
21:55 29.10.2020
21:46 29.10.2020

Jean-François Ricard a confirmé les informations selon lesquelles deux victimes présentaient des plaies à la gorge, dont une «de l’ordre d’une décapitation».

«Il s’agit d’abord d’une femme trouvée à l’entrée de cet édifice, elle est âgée de 60 ans. Elle présente un égorgement très profond de l’ordre d’une décapitation».

En outre, un homme de 55 ans présente également une importante plaie à la gorge. La troisième victime est une femme de 44 ans qui a réussi à quitter les lieux, mais a succombé à ses blessures.

Sur les lieux de l'attentat  - Sputnik Afrique
Nice: l'une des victimes «présente un égorgement très profond de l’ordre d’une décapitation»
21:39 29.10.2020

Le périple meurtrier a été restitué à l’aide des caméras de surveillance.

À 6h47, l’auteur des faits est entré dans le gare de Nice où il a opéré quelques modifications vestimentaires.

Il en sortira à 8h13 et parcourra quelque 400 mètres pour arriver devant la basilique.

«Il y est entré à 8h29, il y restera un peu moins d’une demi-heure, période à laquelle il s’est attaqué à trois victimes».

19:57 29.10.2020
19:05 29.10.2020
18:30 29.10.2020

Sur Twitter, Emmanuel Macron appelle «à l’unité de tous».

18:14 29.10.2020

«C’est une tragédie quand le crime a lieu dans la maison de Dieu, quelle que soit la confession. Cela n’est permis à personne, le Très haut l’interdit et personne n’a le droit de tuer», a-t-il déclaré.

17:58 29.10.2020
17:46 29.10.2020
17:06 29.10.2020
16:55 29.10.2020
16:37 29.10.2020
16:29 29.10.2020
16:16 29.10.2020

Suite à l'annonce de l’attentat à Nice, des Moscovites viennent déposer des fleurs devant la représentation diplomatique de la France à Moscou.

Comme le constate notre correspondant sur place, plusieurs personnes protestent dans le même temps devant l’ambassade contre les caricatures de Charlie Hebdo.

15:58 29.10.2020

L'Arabie saoudite «condamne avec force» l'attaque de Nice

Sur Twitter, le chef de la diplomatie saoudienne a déclaré que son pays réitérait le rejet catégorique de tels actes contraires à toutes les religions.

15:49 29.10.2020
15:43 29.10.2020
French President Emmanuel Macron and Nice Mayor Christian Estrosi visit the scene of a knife attack at Notre Dame church in Nice, France, October 29, 2020 - Sputnik Afrique
Macron annonce un renforcement de la mobilisation des militaires dans les prochaines heures

Le nombre de militaires engagés dans l'opération Sentinelle passera de 3.000 à 7.000, selon le Président

15:38 29.10.2020

Devant le Sénat, le Premier ministre a par ailleurs appelé «à faire corps» face à une double épreuve «totalement inédite», soit les attaques et la crise du Covid-19.

15:04 29.10.2020
14:52 29.10.2020

Citant une source policière, l’AFP indique qu’au moment de l’interpellation, l’individu a dit s’appeler «Brahim» et avoir «25 ans». Et de poursuivre que son identité n’était pas établie en fin de matinée.

Dans le même temps, Nice-Matin relate qu’il est âgé de 21 ans et est de nationalité tunisienne. Toujours selon le quotidien local, il ne serait pas connu des services de police. Il n’avait pas de papiers sur lui lors de l’interpellation. Ses empreintes digitales permettront d’en savoir plus.

Auparavant, Laurent Martin de Frémont, délégué unité SGP Police de Nice, avait déclaré sur RMC que l’assaillant était «grimé».

14:45 29.10.2020
14:04 29.10.2020
13:58 29.10.2020

Ce matin, un homme brandissant un couteau avec une lame de trente centimètres a été interpellé dans le centre de Lyon, selon Le Progrès. Il serait de nationalité afghane. Il demeure encore impossible de savoir s'il aurait un lien avec l'attaque de Nice.

D'après des sources policières, l'homme armé du couteau était déterminé à passer à l'acte alors qu'il s'apprêtait à monter dans le tramway, indique Lyon Mag.

13:41 29.10.2020

Le Président russe a indiqué dans un télégramme adressé à son homologue français que les Russes partageaient la colère et le deuil de la France. Il a également transmis ses condoléances aux proches des victimes.

13:37 29.10.2020
13:06 29.10.2020
13:02 29.10.2020
12:56 29.10.2020
Attaque au couteau à Nice, le 29 octobre 2020 - Sputnik Afrique
Le CFCM condamne l’attaque à Nice et appelle les musulmans de France à annuler la fête du Mawlid
12:44 29.10.2020

Parmi eux, Angela Merkel s'est dite «profondément choquée par les meurtres dans une église de Nice».

Boris Johnson a fait savoir que «le Royaume-Uni se [tenait] fermement aux côtés de la France contre la terreur et l'intolérance».

Giuseppe Conte, président du Conseil des ministres, a dénoncé l'attaque à Nice. «Nos certitudes sont plus fortes que le fanatisme, la haine et la terreur», a-t-il publié sur Twitter.

Le Premier ministre néerlandais a également exprimé son soutien à la France dans la lutte contre l'extrémisme.

Le ministère turc des Affaires étrangères a dénoncé l'attaque et a tenu à souligner que le meurtrier n'avait pas de liens avec la religion, l'humanité et la morale.

12:37 29.10.2020

La première victime est une femme âgée venue prier dans la basilique au matin, selon une source policière. Elle a été découverte égorgée près du bénitier, toujours selon la même source citée par France 3.

La deuxième est le sacristain, qui a également été trouvé égorgé à l’intérieur de la basilique. Le chanoine Philippe Asso a confirmé à l'AFP que le sacristain était un laïc âgé d'environ 45 ans.

La troisième, qui a réussi à quitter le lieu de culte, serait décédée de plusieurs coups de couteau.

12:10 29.10.2020
12:00 29.10.2020
11:32 29.10.2020
11:16 29.10.2020
11:02 29.10.2020
11:00 29.10.2020
10:52 29.10.2020
10:41 29.10.2020

Après avoir signalé deux morts dans l'attaque, la police a revu le nombre de victimes à trois.

10:20 29.10.2020
10:13 29.10.2020
10:09 29.10.2020
10:07 29.10.2020
10:02 29.10.2020
09:59 29.10.2020
09:56 29.10.2020
09:51 29.10.2020

Christian Estrosi a également annoncé « la fermeture et la mise sous surveillance et protection des lieux de culte à Nice. »

09:50 29.10.2020
09:48 29.10.2020
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала