Un conseiller de Poutine voit la Russie parmi les cinq plus grandes économies du monde en 2020

© Sputnik . Grigory Sisoev / Accéder à la base multimédiaMaksim Orechkine
Maksim Orechkine - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
En 2020, la Russie fera partie des cinq premières économies mondiales, mais il lui sera difficile de s'y maintenir, affirme le conseiller du Président russe, Maksim Orechkine.

Intervenant lors du forum russe jeunesse et éducation «Territoire des idées», le conseiller de Vladimir Poutine Maksim Orechkine a assuré que cette année la Russie figurera parmi les cinq plus grandes économies du monde.

«Si vous ouvrez les dernières prévisions du Fonds monétaire international (FMI) pour l'année en cours, vous verrez que la Russie sera cette année la cinquième économie mondiale. De ce point de vue, l'objectif est atteint», souligne-t-il.

Un tel résultat a été fixé dans le décret présidentiel «sur les objectifs nationaux et les tâches stratégiques du développement de la Fédération de Russie à atteindre d'ici 2024 signé par Vladimir Poutine aussitôt après son investiture le 7 mai 2018. Ainsi, il sera atteint plus tôt que prévu.

M.Orechkine a reconnu que dans une grande mesure, ce résultat tient à une récession sans précédent dans d'autres pays. Selon lui, la crise traversée actuellement par l'économie mondiale est la plus grave depuis la Seconde Guerre mondiale.

«L'objectif suivant consiste à maintenir une croissance économique stable au-dessus du taux moyen mondial, afin de rester dans ce groupe», poursuit-il.

Des prévisions revues à la hausse

Le drapeau de l'Algérie - Sputnik Afrique
Covid-19: ces régions du monde vont faire face à une récession historique
Les médias avaient précédemment annoncé que le ministère russe du Développement économique avait amélioré ses prévisions relatives au redressement de l'économie russe. Les analystes du ministère prévoient une baisse du PIB de 3,9% contre 5% annoncés dans des prévisions précédentes.

Les investissements ont diminué de 6,6% tandis que des prévisions annonçaient une baisse de 12%.

Puis les analystes ont corrigé leurs prévisions en se basant sur une reprise rapide en juillet.

Selon les données préliminaires du Service fédéral pour les statistiques Rosstat, le PIB russe a baissé de 3,6% au premier semestre 2020.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала