La Pologne compte sur un redéploiement de militaires américains depuis l’Allemagne vers son sol

© AP Photo / Alik KepliczDes soldats américains lors d'une parade militaire annuelle à Varsovie, Pologne
Des soldats américains lors d'une parade militaire annuelle à Varsovie, Pologne - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La Pologne espère accueillir une partie des 9.500 militaires américains dont le retrait depuis le sol allemand avait été prévu par Trump. Le pays en a besoin pour renforcer sa frontière avec la Russie d’où, selon le Premier ministre polonais, vient une «menace». Moscou a cependant toujours réfuté toute intention d’attaquer un pays de l’Otan.

Après les annonces faites sur l’intention de Trump de réduire d’un tiers le nombre de militaires américains en Allemagne, la Pologne a exprimé son espoir d’accueillir une partie de ceux-ci par la bouche de son Premier ministre.

«Il est certain que c’est aux États-Unis, au Président Trump de décider mais nous espérons que le contingent [de militaires américains] va constamment augmenter», a affirmé Mateusz Morawiecki.

Kremlin - Sputnik Afrique
Ciel ouvert: pour Moscou, les États-Unis démantèlent les instruments de contrôle des armements
D’après lui, le renforcement de la présence militaire américaine dans le pays est indispensable pour se protéger contre la Russie, car «la vraie menace vient de la frontière de l’est», a-t-il précisé.

Environ 5.000 soldats américains sont déjà cantonnés sur le territoire polonais et le redéploiement de troupes américaines pourra «consolider toute l’Otan», poursuit le Premier ministre polonais.

Position de Moscou

Certains pays européens, dont les baltes et la Pologne, ont déclaré à plusieurs reprises qu'ils considéraient Moscou comme une menace. Cependant, la Russie réitère constamment qu’elle n’attaquera jamais aucun pays de l’Otan. Selon le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, l’Alliance en est bien consciente mais profite de l'occasion pour déployer encore plus d'équipements et de troupes près des frontières russes. À cet égard, Moscou s’est plusieurs fois dit préoccupé par le renforcement de l’Otan en Europe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала