Coronavirus: l’Algérie et le Maroc vont rapatrier leurs ressortissants de Chine

© Sputnik . Sergey PyatakovCoronavirus chinois
Coronavirus chinois - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le roi Mohammed VI et le Président Abdelmadjid Tebboune ont ordonné le rapatriement en urgence de leurs ressortissants établis dans la région de Wuhan, en Chine, en raison de la propagation du coronavirus.

L’Algérie et le Maroc vont rapatrier leurs ressortissants, dont beaucoup sont des étudiants, bloqués en Chine dans la région de Wuhan suite à la prolifération de l’épidémie du coronavirus, rapporte la presse locale.

Coronavirus chinois - Sputnik Afrique
Deux Chinois soupçonnés d’être infectés au coronavirus pistés puis relâchés au Maroc
Ainsi, selon le site d’information marocain Le Desk, le roi Mohammed VI a ordonné que la centaine de ressortissants marocains soient rapatriés au Maroc. Le souverain chérifien a également instruit son gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires concernant les moyens de transport aérien, les aéroports et les infrastructures sanitaires d’accueil spécifiques.

Par ailleurs, le Président algérien Abdelmadjid Tebboune a ordonné mardi 28 janvier le rapatriement de 36 Algériens, essentiellement des étudiants, a annoncé la présidence de la République citée par la télévision nationale.

Actuellement, aucun cas de contamination de l’épidémie n’a été signalé dans ces deux pays.

Près de 6.000 personnes touchées en Chine

Medical staff transfer a patient from an ambulance at the Jinyintan hospital, where the patients with pneumonia caused by the new strain of coronavirus are being treated, in Wuhan, Hubei province, China January 20, 2020 - Sputnik Afrique
L’ambassade du Maroc en Chine rassure ses ressortissants piégés dans la ville atteinte par le coronavirus
Le bilan en Chine de l'épidémie du coronavirus 2019-nCoV s'est alourdi à 132 morts, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires, alors que près de 1.500 cas supplémentaires de contamination ont été recensés pour atteindre les 5.974 personnes touchées.

Plusieurs pays, parmi lesquels les États-Unis, le Japon et la France, ont engagé des opérations de rapatriement de leurs ressortissants présents dans la zone de Wuhan.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала