«L’axe du monde a bougé»: Sarkozy met en garde contre «une décadence de l’Europe»

© Sputnik . Grigory Sysoev / Accéder à la base multimédiaПрезидент РФ В. Путин принимает участие в Петербургском международном экономическом форуме
Президент РФ В. Путин принимает участие в Петербургском международном экономическом форуме - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
En visite à Madrid, Nicolas Sarkozy a évoqué les défis auxquels l’Occident fait face actuellement. Le changement de l’«axe du monde» vers l’est est l’un d’entre eux, a-t-il souligné lors de sa discussion avec l’ancien Premier ministre espagnol José Maria Aznar le 26 novembre.

L’avenir de l’Europe: tel était le sujet abordé lors d’une conférence conjointe de Nicolas Sarkozy avec l’ex-Premier ministre espagnol José Maria Aznar le 26 novembre à l’université de Francisco de Vitoria, à Madrid.

«Si vous croyez que le problème n’est que le problème de partis traditionnels alors vous passez à côté de la grande question qui est une forme de décadence de l’Occident, de décadence de l’Europe», a déclaré Sarkozy. Et d’ajouter:

«L’axe du monde a été pendant cinq siècles un axe plein ouest et aujourd’hui l’axe du monde a bougé plein est.»

Causes possibles de la décadence

Sarkozy a souligné que des sept milliards d’habitants de la planète, l’Asie en contenait quatre. Selon lui, l’Europe n’est plus l’axe du monde à cause notamment de la démographie.

Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron - Sputnik Afrique
«Plutôt la troisième mi-temps du mandat Sarkozy»: Buisson sur l'acte II du quinquennat Macron
Il s’est également prononcé sur l’arrivée au pouvoir de Donald Trump et sur son rôle dans la situation européenne actuelle. Pour lui, le Président états-unien n’est pas la cause de la décadence, mais en est son symptôme.

L'Europe doit sortir de son immobilité dans un monde en mutation, a lancé l’ancien Président français, ajoutant que les Européens devaient savoir où ils se dirigeaient et avaient besoin d'un rêve. La vieille civilisation européenne a encore de l'ambition. Elle ne veut pas mourir, a conclu Sarkozy.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала