Militaires morts au Mali: les boîtes noires des deux hélicoptères ont été récupérées

© REUTERS / Benoit TessierUn soldat français de l'Opération Barkhane
Un soldat français de l'Opération Barkhane - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Deux jours après l'accident qui a causé la mort de 13 militaires français au Mali, les boîtes noires des deux hélicoptères qui sont entrés en collision ont été récupérées.

Les boîtes noires des deux hélicoptères militaires accidentés lundi 25 novembre au Mali ont été récupérées et vont être analysées, a déclaré mercredi matin à BFMTV le colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l'état major des armées, deux jours après l'accident qui a causé la mort de 13 militaires français au Mali.

«Les deux boîtes noires des hélicoptères ont été récupérées, elles seront remises aux autorités compétentes à des fins d'analyse», a déclaré M. Barbry.

Le plus lourd bilan humain essuyé depuis le début du déploiement 

Militaires français de la force Barkhane  - Sputnik Afrique
Treize militaires français tués au Mali: ce que l’on sait de l’accident de deux hélicoptères
Deux hélicoptères, un Tigre et un Cougar, sont entrés en collision durant une opération de combat contre des djihadistes lundi 25 novembre dans le sud du Mali, causant la mort de 13 militaires.

Il s'agit du plus lourd bilan humain essuyé par les militaires français depuis le début de leur déploiement au Sahel en 2013, et l'une des plus grandes pertes de l'armée française depuis l'attentat contre le QG français Drakkar à Beyrouth en 1983, qui avait fait 58 morts.

L'accident est survenu pendant une «opération de combat» dans le Liptako, dans la région de Ménaka, aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso, où la force antijihadiste française Barkhane mène régulièrement des opérations contre les groupes armés, dont Daech* au Grand Sahara (EIGS).

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала