Un milliardaire déterminé à «battre Donald Trump» se lance dans la course à la présidentielle

© AFP 2022 STR Former New York City mayor Michael Bloomberg
Former New York City mayor Michael Bloomberg - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Michael Bloomberg, milliardaire et ex-maire de New York, s’est porté candidat pour la présidentielle américaine, dans le camp des Démocrates, déterminé à «rebâtir les États-Unis» et à combattre le Président actuel. Son groupe médiatique couvrira la campagne, non sans quelques changements.

L'ancien maire de New York Michael Bloomberg a officialisé dimanche 24 novembre sa candidature à l'investiture démocrate, en vue de la présidentielle américaine de l'an prochain.

«Je suis candidat à la présidentielle pour battre Donald Trump et rebâtir les États-Unis», a justifié le milliardaire américain, âgé de 77 ans, dans un communiqué. «Nous ne pouvons pas nous permettre pendant quatre années de plus la politique irréfléchie et contraire à l'éthique du Président Trump», a-t-il ajouté.

Cette candidature représente un revirement de position pour Michael Bloomberg, qui avait déclaré en mars dernier qu’il ne serait pas candidat à la Maison-Blanche en novembre 2020, rappelle l’AFP.

Donald Trump - Sputnik Afrique
Plusieurs médias français reprennent ces fake news d'un expert de l’Onu pour attaquer Trump
Maire de New York, la plus grande ville des États-Unis, de 2002 à 2013, Michael Bloomberg est, selon le magazine Forbes, le huitième Américain le plus riche avec une fortune estimée à 53,4 milliards de dollars. Il a donc l’avantage de pouvoir financer sa campagne, ce qui suppose de dépenser des millions de dollars en publicité et en embauche de personnel.

Sa candidature s'ajoute à celle d'autres prétendants Démocrates parmi lesquels figurent l'ancien vice-Président américain Joe Biden, le maire de South Bend (Indiana) Pete Buttigieg et les sénateurs Élisabeth Warren et Bernie Sanders.

Michael Bloomberg a gagné des adeptes par ses prises de position sur le changement climatique et la lutte contre les armes à feu, explique l’AFP.

Politique de rédaction de Bloomberg modifiée

L'agence de presse Bloomberg couvrira la course à la Maison-Blanche de son patron, mais suspend ses éditoriaux non signés, qui reflétaient les opinions du milliardaire américain, a annoncé ce même dimanche son rédacteur en chef.

A Bloomberg terminal is seen inside a kiosk on the floor of the New York Stock Exchange April 17, 2015 - Sputnik Afrique
Un milliardaire français dans le sillage de Bill Gates parmi les plus riches personnes au monde, selon Bloomberg
«Nous écrirons sur quasiment tous les aspects de cette présidentielle de la même façon que nous l'avons fait jusque-là», a indiqué John Micklethwait dans une note à la rédaction rendue publique par le groupe de médias.

Aucun autre candidat à l’élection présidentielle n’a «jamais possédé un organe de presse de cette taille», a ajouté le rédacteur en chef, reconnaissant que couvrir la course à l'investiture démocrate de Michel Bloomberg, 77 ans, «ne serait pas facile pour la rédaction».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала