Gaz dans les veines du Turkish Stream: les deux conduites du pipeline remplies d’«or bleu»

S'abonnerTelegram
Le pipeline, qui doit être mis en service avant la fin de l’année en cours, est pratiquement prêt. Les derniers préparatifs ont lieu actuellement en Turquie et le gaz a déjà rempli les deux conduites, informe Gazprom.

Le géant russe Gazprom a rempli de combustible bleu les deux conduites du gazoduc Turkish Stream, censé relier la Russie à la Turquie par le fond de la mer Noire.

ITER - Sputnik Afrique
Le «coffre» du plus grand réacteur à fusion nucléaire du monde pour une énergie «illimitée» finalisé
Le groupe précise dans un communiqué que les travaux de réglage précédant la mise en exploitation du pipeline touchent à leur fin et que le coup d’envoi devrait être donné avant la fin de l’année en cours.

«Les deux conduites ont été remplies de gaz, à partir des sites côtiers près d’Anapa [dans le sud-ouest de la Russie] jusqu’au terminal près de Kıyıköy, sur le littoral de la Turquie», est-il détaillé.

Si, du côté russe, tout est prêt, y compris la station de compression Rousskaïa, les travaux sur le terminal de réception du gaz en Turquie sont sur le point de s’achever.

Gaz russe passant par le fond de la mer Noire

Le gazoduc Turkish Stream reliera la Russie à la partie européenne de la Turquie et à la frontière grecque par le fond de la mer Noire et avec ses deux conduites d'une capacité de 15,75 milliards de m3 chacune. L’une est destinée à transporter l'or bleu en Turquie et l'autre devrait alimenter l'Europe du Sud et du Sud-Est.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала