L’armée syrienne aurait pris le contrôle d’un champ pétrolier dans le nord-est du pays

© AFP 2022 Fabio BucciarelliSecteur pétrolier, Syrie
Secteur pétrolier, Syrie - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Les troupes gouvernementales syriennes ont pris le contrôle d’un gisement pétrolier situé dans le nord-est du gouvernorat d’Hassaké, indique la station de radio Sham FM.

Les forces de Damas ont repris ce mardi 5 novembre un champ pétrolier dans le nord-est du pays, a annoncé une radio locale syrienne sans préciser qui contrôlait ce gisement auparavant.

Joe Biden - Sputnik Afrique
Joe Biden compare la position de Trump sur le pétrole syrien avec une «affiche de recrutement pour Daech»

«Pour la première fois depuis plusieurs années, l’armée syrienne est entrée dans le champ pétrolier près de la localité de Mullah Abbas située au nord-ouest de la ville de Rmilyan, dans le nord-est du gouvernorat d’Hassaké», rapporte la station de radio Sham FM.

Pour rappel, le lendemain de la mort du chef de Daech*, le chef du Pentagone Mark Esper a déclaré que les militaires américains assureront la protection des champs pétroliers syriens et couperont court aux tentatives de se les approprier, expliquant que l’objectif était de laisser les forces kurdes s’en servir. Dans les jours qui ont suivi, le Président Trump a admis devant les journalistes que l’objectif des États-Unis en Syrie était de garder le contrôle du pétrole dans ce pays.

Le représentant spécial du Président russe pour la Syrie, Alexandre Lavrentiev, indiquait par le passé que les champs pétrolifères dans le nord-est de la Syrie devaient être contrôlés par Damas. Selon le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov, les revenus que tirent les États-Unis de la production pétrolière en Syrie s’élèvent à plus de 30 millions de dollars par mois.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала