Jeffrey Epstein se rendait-il au Maroc à bord du «Lolita Express»?

© Sputnik . Aleksei Vitvitskiy / Accéder à la base multimédiaСтраны мира. Марокко
Страны мира. Марокко - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Selon l’enquête du site d’information en ligne Le Desk, Jeffrey Epstein s’est rendu au Maroc en 2002 accompagné d’une mannequin mineure. Trois mois avant sa mort, son avion a également fait un aller-retour Paris-Rabat. L’inconnu demeure toutefois sur les connexions marocaines du financier inculpé pour trafic sexuel de mineures.

Le Maroc a fait partie des destinations où Jeffrey Epstein se rendait à bord de son jet privé surnommé «Lolita Express», a annoncé le portail Le Desk.

Ghislaine Maxwell, le 20 septembre 2013, New York - Sputnik Afrique
Ce que l’on sait de Ghislaine Maxwell, la complice présumée d’Epstein dans un trafic sexuel de mineurs
Selon le média le financier a fait escale dans le royaume en 2002 accompagné de ses deux rabatteuses attitrées et d’une mannequin mineure. Il en est reparti avec l’ancien Président américain Bill Clinton.

En outre, comme le précise Le Desk, il a fait un trajet dans un autre jet privé entre Paris et Rabat trois mois avant sa mort. Il est revenu 9 heures plus tard, relate le portail.

Les connexions marocaines de Jeffrey Epstein demeurent toutefois un mystère, précise le site.

Affaire Epstein

Jeffrey Epstein, multimillionnaire de Wall Street, a été retrouvé mort le 10 août dans sa cellule du Metropolitan Correctional Center à Manhattan, où il attendait son procès après avoir été inculpé le 8 juillet d’exploitation sexuelle de mineures et d’association de malfaiteurs en vue d’exploiter sexuellement des mineures.

In this Monday, May 21, 2018 photo, former President Bill Clinton speaks during an interview about a novel he wrote with James Patterson, The President is Missing, in New York - Sputnik Afrique
Un portrait «extrêmement sexuel» de Bill Clinton aurait été trouvé dans une résidence d’Epstein
Avant son arrestation, M.Epstein était considéré comme un acteur majeur de l'élite politique et culturelle des États-Unis, entretenant des relations avec Donald Trump, l'ex-Président Bill Clinton, le prince Andrew, duc d'York, des membres de la famille Kennedy, les anciens Premiers ministres israélien et britannique, Ehud Olmert et Tony Blair, l'ancien secrétaire d'État Henry Kissinger, les milliardaires Michael Bloomberg, Richard Branson et Rupert Murdoch, ainsi qu’avec de nombreuses autres personnalités publiques.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала