Moscou: si les USA ne cessent pas leur ingérence au Venezuela, ce sera un désastre

© Sputnik . Grigori Sysoev / Accéder à la base multimédiaMaria Zakharova
Maria Zakharova - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que si Washington n'arrêtait pas son ingérence au Venezuela, ce serait un désastre.

L'ingérence des États-Unis dans les affaires souveraines du Venezuela risquerait de faire se dégrader la situation dans ce pays, a déclaré aux journalistes Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

«Toute une série de politiciens à Washington ne voient pas les fâcheux effets de la voie qu'ils font suivre à cette histoire. C'est bizarre parce que tout le monde le voit, a-t-elle dit. Si Washington persiste dans sa politique d'ingérence dans les affaires intérieures [du Venezuela, ndlr], cela risque de déboucher sur un désastre.»

Entre-temps, le ministre vénézuélien de la Défense, Vladimir Padrino Lopez, a indiqué qu'il était prêt à employer les armes si nécessaire, en réaction à la tentative de coup d'État.

Manifestation à Caracas - Sputnik Afrique
Le ministre vénézuélien de la Défense déclare sa détermination à employer des armes
Plus tôt dans la journée, le dirigeant de l'opposition, Juan Guaido, est intervenu devant ses partisans rassemblés à l'extérieur de la base aérienne de La Carlota, annonçant le début de la «fin définitive de l'usurpation» et appelant à rejoindre les manifestants dans leur lutte contre le gouvernement en place.

Les protestations se poursuivent depuis plusieurs mois au Venezuela, confronté à une grave crise économique assortie de tensions politiques. Le 23 janvier, Juan Guaido s'est proclamé Président par intérim devant une foule de partisans. Or, depuis lors, le pouvoir reste bien en place, alors que les manifestations sont devenues moins massives à travers le pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала