Un détenu s’évade lors d’un footing à Troyes, après un autre lors d’une balade en forêt

S'abonnerTelegram
Un prisonnier a profité d’une sortie encadrée pour se faire la belle. Quelques semaines après un incident semblable survenu dans le Bas-Rhin, ce détenu s’est évadé lors d’un footing à Troyes, dans l’Aube.

Un prisonnier de la maison d'arrêt de Troyes, dans l'Aube, a profité d'une sortie destinée à s'entraîner au «marathon du patrimoine» pour s'évader, rapporte le journal local L'Est-Éclair. L'homme était en fin de peine et devait être libéré à la fin de l'été prochain.

menottes - Sputnik Afrique
États-Unis: un prisonnier évadé est pris en auto-stop par… un policier
Selon le média, lui et quatre autres prisonniers effectuaient un footing en dehors de la maison d'arrêt, encadrés par quatre surveillants et par un responsable.

Lors de l'exercice, l'intéressé aurait demandé à s'isoler pour satisfaire un besoin pressant. C'est à ce moment qu'il se serait fait la belle.

Il ne s'agit pas de la première évasion de ce prisonnier. L'Est-Éclair indique qu'en 2015 il s'était déjà évadé, à cinq mois de sa libération, du centre de détention de Villenauxe-la-Grande. Il avait alors écopé d'un an de prison supplémentaire.

Début avril, un détenu du centre de détention d'Oermingen, dans le Bas-Rhin, a lui aussi profité d'une «sortie encadrée» en forêt pour prendre la fuite. Il a été retrouvé le lendemain matin.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала